A 15 ans, elle veut un bébé ! Que lui répondre ?

Elle est toute jeune, elle a 15, 16 ou même 17 ans, et elle veut un enfant. Vous avez envie de la dissuader et vous ne savez que dire ! Que pouvez-vous lui répondre ?
PUB

Tout d'abord, ne partez pas bille en tête en criant au scandale : « Un bébé à ton âge, quelle horreur » Non, commencez plutôt par accepter ce qu'elle vous dit, et même accepter son désir. Elle veut un enfant, elle en a le droit, et ce n'est pas en le niant que vous l'aiderez. Faites votre possible pour comprendre ce qui la motive. En effet, s'opposer à une adolescente ne sert à rien, sinon à la renforcer dans sa position. Et d'ailleurs, elle a parfaitement le droit de ne pas avoir la même opinion que vous.

Ensuite, sachez positiver son désir. Le désir d'enfant n'est pas une catastrophe, c'est un élan très puissant, très naturel et très beau. Vous pouvez par exemple lui dire « c'est merveilleux de désirer un enfant à ton âge. En effet, cela signifie que tu as déjà compris qu'un enfant, c'est ce qu'il y a de plus beau, que devenir parent, c'est une mission essentielle sur terre. Il y a beaucoup d'adultes qui ne le savent même pas, et à ton âge, tu as déjà beaucoup de maturité pour le comprendre »

PUB
PUB

Mais... il y a bien sûr un mais, et même plusieurs !

« Si tu veux un enfant, c'est que tu l'aimes déjà, avant même qu'il ne soit né. Et, si tu l'aimes, tu souhaites le meilleur pour lui. Or, une maman de ton âge ne pourra pas lui donner le meilleur. On constate que, quelques années après la naissance de leur enfant, les très jeunes mamans vivent dans la misère. Elles n'ont pas de métier, car s'occuper d'un enfant demande beaucoup de temps et empêche de faire une formation professionnelle. Et même quand elles travaillent, ce sont des métiers aux horaires difficilement compatibles avec ceux d'un enfant.Et puis, la plupart des très jeunes mères se retrouvent tôt ou tard célibataires. Leur couple (s'il existait) a du mal à tenir, car élever un enfant est très fatigant, crée des tensions qu'il faut être capable de dépasser D'autre part, une maman célibataire a plus de mal à refaire sa vie avec un autre homme qui peut hésiter à s'engager car il devra participer à l'éducation d'un enfant qui n'est pas le sien.Pourtant, il est parfaitement vrai que de tout temps les femmes ont eu des enfants dès 15 ans. Elles en sont capables. Mais il existe alors, la plupart du temps, un environnement propice, des grands-parents disponibles pour aider, un village pour les soutenir, un mariage qui durera, soutenu par une communauté Cette situation n'est souvent pas celle que l'on vit à l'heure actuelle où l'on doit souvent se débrouiller seul

Alors, avant de décider de faire un enfant, il vaut mieux réfléchir !

Publié le 01 Mars 2005
Auteurs : Dr Catherine Solano