Votre enfant entre au collège

Publié par Psychonet Production le Lundi 02 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 20 Juillet 2011 : 09h13
-A +A

En entrant au collège, votre enfant entre aussi dans l'adolescence. Période fondamentale dans son processus d'autonomisation, vous devez l'aider à passer le cap !

Un nouveau rythme scolaire

Fini l'instituteur prévenant qui connaissait par cœur tous ses élèves, votre enfant va devoir gérer seul sa charge de travail. Pas facile quand les nouvelles matières s'accumulent sur le cahier de texte ! Aidez-le à s'organiser dans son emploi du temps et à apprendre intelligemment : il mémorisera mieux en vous racontant un cours qu'en l'apprenant par cœur. Aidez-le à se passionner pour ses matières en vous passionnant pour ce qu'il vous raconte ! Soyez ferme sur les objectifs scolaires, mais sans le culpabiliser pour ses mauvaises notes.

Accepter son besoin de conformisme, tout en sachant fixer les bonnes limites

Porter des marques, sortir avec les copains : pas question de vous braquer, c'est normal. Votre enfant ressent le besoin de ressembler aux autres. Sachez cependant poser une limite à ses desiderata en lui expliquant que vous ne pouvez pas consacrer tout votre budget à l'acquisition de Nike ! Prenez aussi les devants, car c'est dès le collège que votre enfant va se trouver confronté à des problèmes autrement plus graves, comme la violence (racket, bagarres) ou la drogue. Abordez le sujet avec lui, sans faire la morale, mais en l'éclairant sur les risques et les réalités, en commentant par exemple l'actualité. En bref, soyez à l'écoute mais sans vous transformer en inquisiteur : c'est le meilleur moyen de rompre la communication !

Publié par Psychonet Production le Lundi 02 Septembre 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 20 Juillet 2011 : 09h13
A lire aussi
Dyslexie : savoir pour dépister à temps Publié le 01/03/2005 - 00h00

A la sortie de l'école primaire, près d'un quart des enfants ne maîtrisent pas les apprentissages fondamentaux : lire, écrire, compter. Dans un cas sur trois, on estime que l'échec scolaire est lié à des troubles d'origines essentiellement neurologiques, comme celui de la dyslexie (un ou deux...

Il, elle redouble... Publié le 17/09/2003 - 00h00

C'est la rentrée scolaire et cette année, votre enfant « redouble ». La décision a peut être été prise en accord avec lui, peut être aussi contre son grès. Quoi qu'il en soit, il va vous falloir « faire avec » cette situation, souvent mal vécue par l'enfant et/ou ses parents. Comment...

Plus d'articles