Il/elle sèche les cours : comment réagir ?

Publié par Psychonet Production le Mardi 25 Juin 2002 : 02h00
-A +A
L'adolescence est une période de rébellion qui peut se manifester par… l'école buissonnière ! Comment interpréter cet absentéisme et quelle attitude adopter ? Le point avec Patrice Huerre, chef du service de psychiatrie des lycéens et des étudiants à la clinique Heuyer (Paris).

Que cache l'école buissonnière ?

« L'absentéisme est le meilleur moyen de savoir si on est présent dans la tête de l'autre », affirme le Dr Huerre. En faisant l'école buissonnière, votre adolescent n'a pas forcément de mauvaises intentions. Il vous adresse peut-être tout simplement un « message d'appel ». Avant d'avoir recours à la répression, l'acte de votre enfant mérite que vous réfléchissiez avec lui à ses motivations. Vous pouvez par exemple organiser une réunion rassemblant toute l'équipe scolaire : principal ou proviseur, professeurs et conseiller d'orientation. A l'issue de ces discussions, vous pourrez analyser les causes de l'absentéisme récurrent de votre ado : problème d'orientation, déprime, rébellion… Lorsque vous aurez enfin décelé la faille, vous pourrez agir.

Quelques conseils

Si l'absentéisme de l'élève n'est que ponctuel, une « leçon » de morale adaptée devrait suffire à lui rappeler l'importance de l'école pour son avenir. Une mauvaise orientation se résoudra en affectant votre enfant dans la classe qui lui convient le mieux. Mais ce n'est pas toujours aussi simple : l'école buissonnière masque parfois des problèmes psychologiques plus graves. Le jeune peut en effet ressentir des angoisses réelles face au milieu scolaire, angoisses qui peuvent le conduire jusqu'à la dépression : il s'agit alors d'une « phobie scolaire ». Sécher les cours est un exutoire à ses souffrances… qui peut lui ouvrir de mauvaises portes comme celles de la délinquance. Or, on ne peut obliger une personne phobique à affronter sa phobie sans une aide psychologique. Dans ce cas précis, la meilleure chose à faire est donc d'orienter votre enfant vers un conseil d'aide psychologique. Bref, quelle que soit votre méthode d'éducation, veillez à tenir compte des causes qui incitent votre ado à sécher les cours … ce dernier ne veut pas forcément vous faire enrager mais peut-être simplement se faire entendre !

Publié par Psychonet Production le Mardi 25 Juin 2002 : 02h00
A lire aussi
Adolescents : pourquoi ont-ils du mal à se lever le matin ? Publié le 31/05/2005 - 00h00

C'est un fait, s'il a 16 ans, vous avez du mal à le réveiller pour aller au lycée !Est-ce la flemme ? Le manque de motivation ? Le signe d'une génération « trop gâtée » ?Apparemment non ! La science a des explications à ce phénomène qui énerve souvent les adultes !

Peur de rougir ? Publié le 21/09/2009 - 00h00

Des sueurs froides à l'idée de piquer un fard en public ? Peut-être souffrez-vous d'éreuthophobie. Derrière ce nom barbare se cache la phobie de rougir.

Quand le stress nous travaille Publié le 01/12/2011 - 12h38

Surcharge, manque d’autonomie, de reconnaissance, conflit, le stress lié aux conditions de travail fait malheureusement l’actualité des médias depuis quelque temps. Il apparaît depuis une quinzaine d’années comme l’un des risques majeurs auquel les organisations et entreprises doivent...

Plus d'articles