Vivre longtemps en bonne santé avec le programme Okinawa

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 22 Juin 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 12 Mai 2017 : 10h34

À Okinawa, les gens vivent plus longtemps, en bonne santé et heureux. Quel est le secret de la longévité record des habitants de cette île du Japon ? Vous aussi, progressivement, vous pouvez adopter le programme Okinawa.

© Fotolia

Les secrets du programme Okinawa

Manger moins (environ 300 calories de moins), élargir la variété des aliments (206 aliments différents sont référencés), à déguster avec art et plaisir.

Privilégier très largement les aliments d'origine végétale (environ 78% de notre alimentation).

Manger du soja et des produits dérivés (apport en phyto-oestrogènes).

Remplacer une bonne partie du pain et des autres céréales par le riz (sans gluten).

Dans la part accordée aux aliments d'origine animale (22% de la ration), privilégier les poissons, limiter la viande et éviter les produits laitiers.

Augmenter très fortement les apports en antioxydants (thé, légumes, fruits, soja, épices…), en oméga-3 (huile de colza, poissons…) et en magnésium (soja et surtout tofu, haricots, graines de sésame, légumes verts, patates douces…). Ce sont les trois types de nutriments les plus importants pour lutter contre le vieillissement, l'inflammation et la majorité des maladies.

À tout âge, les activités physiques doivent être régulières et abondantes.

Utiliser largement les méthodes de gestion du stress, relaxation, méditation, etc.

Cultiver tous les jours l'inestimable valeur de l'existence de l'univers, de toutes les richesses matérielles et culturelles de la vie. Développer la conscience d'une connexion au-delà de soi à la nature et aux ancêtres, le sentiment d'appartenance et d'enracinement. Entretenir l'envie et le plaisir de " durer ".

Adopter une pensée positive. Développer des convictions flexibles et généreuses. Relativiser. Cultiver l'autonomie, la santé et le bien vivre, mais aussi, les relations amicales et les loisirs. Veiller à maintenir la bonne humeur, à être heureux et actif.

Garder le contact avec les personnes âgées et la famille.

À lire

"Okinawa, un programme global pour mieux vivre", Dr Jean-Paul Curtay, Editions Anne Carrière.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 22 Juin 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 12 Mai 2017 : 10h34
Source : Dr Jean-Paul Curtay, " Okinawa, un programme global pour mieux vivre ", Editions Anne Carrière.
A lire aussi
Régime OkinawaPublié le 10/03/2014 - 13h43

L’origine du régime Okinawa se trouve dans une étude médicale faite il y a plusieurs années par un cardiologue japonais Makoto Suzuki, sur la population des habitants de l’Ile d’Okinawa qui comportait un nombre impressionnant de centenaires en bonne santé.

Soja : faut-il en manger ?Publié le 23/04/2015 - 13h03

Sauf si l’on est végétarien ou fan de la cuisine asiatique, on ne mange pas souvent du soja. Cette légumineuse qui se décline en de nombreux produits jouit d’une image d’aliment bon pour la santé, mais pas pour tout le monde. Qu’en est-il vraiment ? On décrypte.

Comment adapter le régime Okinawa à notre quotidien ?Publié le 22/03/2010 - 00h00

C'est à Okinawa, un archipel situé au sud du Japon, que l'on dénombre le plus de centenaires.Le secret de ce record de longévité réside en grande partie dans leur façon de s'alimenter : peu calorique, riche en produits végétaux et pauvres en produits animaux.Si l'on souhaite reproduire le...

Plus d'articles