Virus Zika : les voyages en Outre-mer sont déconseillés aux femmes enceintes

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 28 Janvier 2016 : 09h53
Mis à jour le Jeudi 28 Janvier 2016 : 09h53

Face à l’extension de l’épidémie liée au virus Zika, la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, recommande aux femmes enceintes de différer tout projet de voyage dans des zones où sévit le Zika (les départements français d’Amérique).

Protéger les femmes enceintes du virus Zika

Avec 102 cas confirmés de Zika en Martinique, le stade épidémique est confirmé, tandis que celui de la Guyane est en cours d’examen avec actuellement 45 cas. Le virusZika se propage via la piqûre d’un moustique (moustique tigre) principalement actif durant la journée et particulièrement le matin et en fin de journée. L’infection se traduit parfois par un syndrome grippal associant fièvre (mais peu élevée), maux de tête et courbatures, et par des éruptions cutanées, voire une conjonctivite, une douleur derrière les yeux, un œdème des mains et/ou des pieds. Mais « L’évolution est le plus souvent rapidement favorable avec une guérison spontanée ».

En revanche, chez les femmes enceintes, le virus Zika peut avoir de graves conséquences : des complications neurologiques, dont le syndrome de Guillain-Barré (une atteinte des nerfs périphériques pouvant aboutir à une paralysie) et des malformations congénitales. Une taille anormalement petite du crâne des nouveau-nés et des malformations du système nerveux ont été décrites.

PUB

Zika : recommandations à destination des femmes enceintes

En l’absence de traitement spécifique et de vaccin, les femmes enceintes sont invitées à adopter des mesures de protection renforcées contre les piqûres de moustiques (vêtements couvrants, insecticides et répulsifs adaptés à la grossesse). Un suivi médical et une prise en charge renforcée vont être mis en place à destination des femmes enceintes dans les zones d’épidémie.

Parallèlement, la Ministre de la Santé « recommandé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse et ayant le projet de se rendre dans des zones où sévit le Zika, d’envisager un report de leur projet de voyage, ou, en tout cas de consulter un médecin avant le départ pour être informées sur les complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika ».

En présence de symptômes évocateurs d’une infection par le virus Zika, il est également « recommandé de consulter un médecin, le plus rapidement possible, pendant le séjour ou au retour ». Attention, il ne faut surtout pas prendre d’aspirine en raison d’un risque de saignement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 28 Janvier 2016 : 09h53
Mis à jour le Jeudi 28 Janvier 2016 : 09h53
Source : Ministère de la Santé, Communiqué de presse du 26 janvier 2016.
A lire aussi
Le virus Zika : infection émergente à transmission sexuellePublié le 01/06/2016 - 08h44

Dans un Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) consacré aux recommandations sanitaires pour les voyageurs, le Haut Conseil de la santé publique fait le point sur le virus Zika. L’édito revient sur qu’on savait déjà avant d’aborder les nouvelles connaissances, découvertes à...

La femme enceinte en voyagePublié le 17/03/2008 - 00h00

Si les voyages ne sont pas interdits aux femmes enceintes, elles doivent cependant prendre certaines précautions afin de ne pas s'exposer à des risques inutiles, et emporter avec elles quelques médicaments de base pour parer aux désagréments les plus courants.

Plus d'articles