Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Twitter, une nouvelle façon de mesurer le bonheur

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 20 Avril 2012 : 12h50
Mis à jour le Lundi 23 Avril 2012 : 13h46
-A +A

Alors que la campagne présidentielle bat son plein, les candidats nous invitent à suivre leurs tweets et leurs pages Facebook.

Est-ce que ce faisant nous en sommes plus heureux ?

Cela dépend de leur usage, excessif ou non.

Les tweets en revanche peuvent devenir un très bon outil de mesure de notre bonheur collectif…

Twiiter : un outil pour mesurer notre niveau de bonheur…

L’étude de Peter Dodds est très étonnante. Au terme d’un très impressionnant travail, il a analysé avec son équipe plus de 46 milliards de mots échangés par plus de 63 millions d’utilisateurs uniques de Twitter pendant 33 mois aux Etats-Unis.

Le résultat est vraiment édifiant car les mots que nous utilisons à un moment donné, reflètent parfaitement ce que nous faisons. Il en ressort que dotés de l’outil de Peter Dodds, des Martiens sauraient parfaitement à quelle heure nous mangeons et ce que nous mangeons. Ils sauraient aussi que nous sommes beaucoup plus heureux les samedis et que certains jours comme les Noëls ou les Saint Valentin, nous sommes encore plus heureux. Ils pourraient même suivre les fêtes nationales (américaines dans cette étude) et les principaux événements politiques ou sportifs selon notre niveau de bonheur.

Nos mots révèlent notre humeur

Mais accompagner une population d’utilisateurs de Twitter peut avoir un autre usage, dès lors que cela permet une véritable analyse des tendances que suit notre niveau de bonheur dans le temps. Les résultats de l’étude de Dodds font ainsi ressortir que le niveau de bonheur des Américains était en progression au deuxième semestre 2008, stable en 2009, en pente descendante douce en 2010 et en décrochage depuis janvier 2011.

Autrement dit, cette analyse des milliards de tweets américains aurait permis de prévoir le rebond de la crise de l’été 2011 avec 6 mois d’avance.

Twitter s’avère ainsi être un formidable institut de sondage en « live ».

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 20 Avril 2012 : 12h50
Mis à jour le Lundi 23 Avril 2012 : 13h46
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Osez être heureux, c'est contagieux ! Publié le 29/12/2008 - 00h00

Si votre meilleur ami ou si votre conjoint nage dans le bonheur, votre probabilité d'être heureux, vous aussi, augmente de 25%. Si vous entourage comporte de nombreuses autres personnes heureuses, faites vous-même votre calcul... Autrement dit, le bonheur a l'énorme avantage d'être contagieux....

45 ans, un passage délicat ? Publié le 18/02/2008 - 00h00

Au cours de la vie, notre sentiment de bien-être, de bonheur, évolue au fil de notre histoire personnelle, de nos rencontres, de nos projets, de nos réussites ou de nos difficultés.Pourtant, étonnamment, malgré d'énormes différences dans nos trajectoires de vie, cette courbe de bien-être...

Heureux un jour, en forme toujours Publié le 22/09/2008 - 00h00

Ne pas fumer, manger équilibré, faire du sport, aller régulièrement chez le médecin, c'est bien. Mais être heureux, c'est aussi important ! Si vous tenez à votre santé, commencez par voir la vie en rose; c'est du moins le conseil qui ressort d'une récente étude.

Etre bon, cela fait du bien Publié le 14/11/2011 - 09h58

Dans son livre « Psychologie du bien et du mal », Laurent Bègue nous ouvre la porte de toutes les recherches actuelles en psychologie sociale sur le bien et le mal. Il nous permet ainsi de nous observer dans le miroir de l’humanité pour comprendre nos forces et nos faiblesses morales.

Plus d'articles