Un test sanguin pour prédire la maladie d’Alzheimer dans les 3 ans

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 11 Mars 2014 : 09h36
Mis à jour le Mardi 11 Mars 2014 : 10h09

Pourrait-on imaginer connaître son risque de développer la maladie d’Alzheimer dans les quelques années à venir ?

La réponse est affirmative selon des chercheurs américains qui viennent de mettre au pointun test sanguin prédictif du risque de démence à 3 ans…

© Istock

Un simple test sanguin pour prédire la maladie d’Alzheimer

De nombreux efforts sont développés en matière de recherche pour mettre au point des traitements capables de freiner l’évolution des démences. Il faut dire que l’enjeu est majeur : on compte actuellement 800.000 patients atteints de la maladie d’Alzheimer, un chiffre qui devrait tripler d’ici 2050 en raison de l’augmentation de l’espérance de vie.

Au cours de cette étude, 525 personnes âgées de plus de 70 ans ayant accepté de faire régulièrement des prises de sang ont été suivies pendant 3 ans. Au total, 74 sujets ont développé la maladie d’Alzheimer au cours de cette étude.

Grâce à des prises de sang régulières, les chercheurs ont identifié une dizaine de lipides sanguins chez les personnes touchées par Alzheimer.

Ces biomarqueurs lipidiques permettent de détecter avec une fiabilité proche des 90%, le risque de développer une démence dans les 3 ans qui viennent.

PUB

Prévenir la maladie d’Alzheimer chez les personnes à risque

Attention, ce résultat doit être confirmé par d’autres études.

Ensuite, il faudra encore patienter quelques années avant de pouvoir lancer des essais cliniques. Mais l’espoir est permis de pouvoir un jour identifier à grande échelle les personnes à risque afin de leur proposer préventivement des mesures, et très tôt, des traitements bloquant ou freinant efficacement le développement d’une démence…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 11 Mars 2014 : 09h36
Mis à jour le Mardi 11 Mars 2014 : 10h09
Source : Mapstone M. et al., Nature Medicine, March 2014, doi:10.1038/nm.3466, http://www.nature.com/nm/journal/vaop/ncurrent/full/nm.3466.html.
PUB
PUB
A lire aussi
Alzheimer : activez vos méningesPublié le 02/07/2003 - 00h00

Selon les résultats d'une étude ayant débuté il y a plus de 20 ans, exercer une activité intellectuelle régulière réduirait les risques de survenue d'une démence, et notamment d'une maladie d'Alzheimer.

Trop de kilos mènent à Alzheimer...Publié le 07/06/2005 - 00h00

Une façon de prévenir la maladie d'Alzheimer pourrait passer par la lutte contre l'excès de poids. En effet, selon une étude de grande envergure, le surpoids et l'obésité à l'âge moyen de la vie favoriseraient respectivement de 35% et 74% le risque ultérieur de démence.

Plus d'articles