La téléphonie sociale sur la santé décolle

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Novembre 2001 : 01h00
-A +A
A côté du « 12 » et du « 15 », les services de téléphonie sociale, d'écoute, de soutien et d'information ont beaucoup de succès, particulièrement dans le domaine de la santé. Pas moins de 2,5 millions de Français ont déjà eu recours à ces services en ligne, soit 6% de la population adulte. Ces chiffres reflètent un véritable besoin.

Depuis la mise en place de la première téléphonie à caractère social avec SOS Amitié au début des années 60, nombre d'autres lignes d'écoute et d'information se sont développées. Aujourd'hui, selon la dernière enquête du CREDOC (Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de vie), 6% des Français ont déjà utilisé au moins une fois un de ces services sociaux. Toutes la population de plus de 12 ans est concernée : ce sont aussi bien des mineurs, des personnes âgées vivant en famille ou seules, en zone rurale ou urbaine que des cadres, des ouvriers ou des chômeurs.

Les motivations menant à s'en remettre à un écoutant spécialisé sont très diverses. Les raisons principales des appels portent sur une maladie grave ou sur un handicap. D'autres épreuves mènent à ces services comme la déprime, les problèmes de drogues, d'alcoolisme, de tabagisme, le deuil, la solitude, la violence, la discrimination, les conduites à risques, etc.Si les plus jeunes sont plus curieux sur leur vie sexuelle ou amoureuse, les adultes évoquent plus souvent leurs droits, tandis que les personnes âges se préoccupent davantage de maladie. Seule une personne sur cinq décroche directement son téléphone, alors que les autres démarchent auprès des leurs proches avant d'appeler.

Parmi les numéros les plus composés figurent : Enfance maltraitée (73%), Sida Info Service (67%), 113 Drogue Tabac Info Service (50%), Maltraitance personnes âgées (37%), Ecoute Cancer (25%), Ecoute handicap Moteur (14%), Hépatite Info Service (13%), Fil Santé Jeunes (11%). D'autres services ne sont pas en reste comme : SOS Violence conjugale, Croix Rouge Ecoute, 115 numéro d'urgence sans abri, Mission AFP, Ecoute SEP, etc.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Novembre 2001 : 01h00
A lire aussi
Urgences: il y a toujours un numéro à appeler ! Publié le 02/04/2007 - 00h00

Difficultés, souffrances, solitude, déprime, violences, sida, contraception, alcool, cancer, maladies rares... à chaque situation, il existe un numéro à appeler. Depuis SOS Amitié né en 1960, les services d'écoute téléphonique n'ont cessé de se développer. En santé, ils couvrent...

Plus d'articles