La stérilisation ou contraception définitive

Publié par Dr Cécile Malartic, gynécologue obstétricien le Mardi 18 Juin 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 06 Juillet 2016 : 12h55
-A +A
Dans certains cas, pour des raisons de risques médicaux importants liés à une nouvelle grossesse ou quand le couple qui a eu beaucoup d'enfants est sûr de plus en vouloir d'autres, une stérilisation peut être envisagée.

Contraception définitive : la ligature de trompes

La ligature de trompes est de nos jours effectuée par cœlioscopie : des anneaux ou des clips sont posés sur les trompes utérines pour les obstruer ou les trompes sont coagulées et sectionnées. L’objectif : empêcher les spermatozoïdes d’aller féconder l’œuf.

La cœlioscopie a rendu cette intervention simple et efficace mais cela reste néanmoins une intervention chirurgicale (hospitalisation de 24 à 48 heures et anesthésie générale).

Stérilisation définitive par les voies naturelles (hystéroscopie)

Il existe une autre méthode non invasive, dite par hystéroscopie ou par voies naturelles. De plus en plus pratiquée en France, cette intervention a l’avantage de se réaliser sans hospitalisation, sans anesthésie et sans aucune incision (donc aucune cicatrice).

Elle consiste à insérer dans chaque trompe un petit ressort en fibres de polyéthylène qui va induire une réaction tissulaire menant à l’obstruction des trompes. Attention, la stérilisation n’est effective qu’au bout de 3 mois. En attendant, il faut donc utiliser une méthode contraceptive.

Guide: 

Publié par Dr Cécile Malartic, gynécologue obstétricien le Mardi 18 Juin 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 06 Juillet 2016 : 12h55
A lire aussi
Stérilité et chirurgie Publié le 17/08/2001 - 00h00

Les problèmes de stérilité peuvent souvent faire appel à la chirurgie que ce soit pour effectuer un bilan afin de rechercher une cause que pour la traiter.

Stérilité : les traitements et leurs indications Publié le 14/08/2001 - 00h00

Aujourd'hui, de nombreuses solutions sont possibles pour répondre au désir d'enfant d'un couple. Les progrès de la procréation médicalement assistée et de la chirurgie offrent ainsi de nombreuses possibilités, à condition de respecter leurs indications.

Plus d'articles