Et si c'était un cancer de la vessie ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
Mis à jour le Mardi 18 Mars 2014 : 08h41
-A +A

Les fumeurs et anciens fumeurs sont les plus exposés au cancer de la vessie. Il existe cependant d'autres facteurs de risque comme l'exposition professionnelle à des substances chimiques par exemple. Reste à connaître les signes laissant présager le développement d'un cancer de la vessie. Le point sur les symptômes du cancer de la vessie.

Règle n°1 : en cas de sang dans les urines, je consulte mon médecin !

La présence de sang dans les urines peut avoir différentes origines et orienter sur la piste de plusieurs affections, comme une cystite, des calculs urinaires ou encore des troubles de la prostate.

Mais c'est aussi le premier signe du cancer de la vessie.

Parfois, la présence de sang dans les urines n'est pas visible à l'œil nu mais révélée par une analyse d'urine. Sinon, le sang est visible à l'œil nu, surtout en fin de jet.

Quand les urines prennent une teinte rosée, rouge vif, rouille ou bordeaux, il est nécessaire de consulter son médecin.

Dans tous les cas, du sang dans les urines, c'est rarement normal !

Les autres symptômes qui peuvent accompagner le cancer de la vessie

  • Des brûlures et des douleurs peuvent se manifester lors de l'émission des urines, ressemblant aux manifestations de la cystite.
  • De même les envies se font pressentes et nombreuses, même la nuit, avec une sensation de ne pas vider complètement sa vessie. La puissance du jet est aussi diminuée.

    À noter qu'une cystite peut être concomitante avec un cancer de la vessie. Dans ces conditions, la coloration des urines et les brûlures à la miction persistent à l'issue du traitement de la cystite.

  • Enfin, des douleurs lombaires apparaissent parfois également.

On retiendra que le premier signe du cancer de la vessie est une coloration des urines, parfois accompagnée de symptômes similaires à ceux de la cystite.

Comme pour tous les cancers, plus on intervient tôt, moins le cancer est étendu et plus le taux de guérison est élevé.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
Mis à jour le Mardi 18 Mars 2014 : 08h41
Source : Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, www.arc-asso.fr.
A lire aussi
Et si c'était un cancer de la vessie ? Publié le 21/09/2009 - 00h00

Les fumeurs et anciens fumeurs sont les plus exposés au cancer de la vessie. Il existe cependant d'autres facteurs de risque comme l'exposition professionnelle à des substances chimiques par exemple. Reste à connaître les signes laissant présager le développement d'un cancer de la vessie. Le...

Cystite : buvez, éliminez ! Publié le 06/11/2000 - 00h00

La cystite ou inflammation de la vessie est très fréquente, surtout chez la femme. Elle est caractérisée par des sensations de brûlures en urinant associées à de fréquentes envies d'uriner. Elle guérit facilement et rapidement à condition de bien suivre le traitement et surtout d'observer...

Plus d'articles