Semaine nationale du cœur : « Ne banalisons pas les maladies du cœur ! »

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Octobre 2012 : 11h50
Mis à jour le Vendredi 26 Octobre 2012 : 13h37

La Fédération française de cardiologie, qui milite actuellement auprès des Pouvoirs Publics pour un Plan Cœur, profite aussi de la Semaine nationale du cœur pour sensibiliser les Français aux maladies cardiovasculaires, véritable fléau responsable de 400 décès par jour, soit 147 000 morts par an en France !

© getty
PUB

Les maladies cardiovasculaires sont banalisées à tort

Les maladies cardiovasculaires représentent la 1ère cause de décès chez la femmeet la2ème chez l’homme. Plus de 20 millions de Français sont concernés au quotidien par une maladie cardiovasculaire qui affecte gravement leur qualité de vie.

Par rapport à d’autres affections, notamment les cancers, les maladies cardiovasculaires ne font pas peur, à tort. Les Français croient que « l’infarctus, la crise cardiaque, est une belle mort sans douleur ». Or selon la Fédération française de cardiologie, « plus de 67% des Français ignorent le nombre de décès et sous-estiment les douleurs et les répercussions suite à un accident cardiovasculaire ».

PUB

0 cigarette, 5 fruits et légumes et 30 minutes d’activité physique par jour

C’est le slogan de prévention formulé par les cardiologues : « 0 cigarette, 5 fruits et légumes et 30 minutes d’activité physique par jour ».

Si ce message est enfin entendu et appliqué par le plus grand nombre, nous pourrons freiner l’augmentation constante de ces maladies cardiaques.

Se déroulera du 27 octobre au 4 novembre 2012, la 4e édition du Donocoeur, une grande campagne annuelle d’éducation à la santé, d’information et de levée de dons.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Octobre 2012 : 11h50
Mis à jour le Vendredi 26 Octobre 2012 : 13h37
Source : Dossier de presse de la Fédération française de cardiologie, octobre 2012, www.fedecardio.org.
A lire aussi
Sensibiliser aux maladies cardiovasculairesPublié le 04/11/2010 - 14h51

Les maladies cardiovasculaires sont aujourd’hui la deuxième cause de mortalité en France, après le cancer. Afin de sensibiliser à ces affections, dont la gravité reste souvent méconnue, la Fédération française de cardiologie organise du 30 octobre au 7 novembre 2010 le deuxième...

Le petit fumeur ferait mieux d'arrêter aussi !Publié le 14/11/2005 - 00h00

Vous fumez ? Non, juste deux ou trois cigarettes par jour. Aujourd'hui encore, les personnes qui fument très peu quotidiennement, sont à peine considérées comme des fumeurs. Pourtant, les risques pour la santé existent dès une à quatre cigarettes.

Plus d'articles