Respirez par le ventre : c'est bon pour déstresser, digérer... et se muscler !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Octobre 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 14 Janvier 2016 : 12h25
On respire grâce à nos poumons ! Certes, mais on oublie souvent que la respiration requiert la participation de nombreux muscles, dont le diaphragme, lequel peut aussi être sollicité par le ventre. C'est ainsi qu'apprendre à respirer par le ventre est particulièrement bénéfique, même pour le fonctionnement intestinal.

Poumons/diaphragme/ventre : rappel anatomique

Nos poumons sont protégés par le thorax et reposent sur le diaphragme.

A l'inspiration, nos poumons se gonflent, mais l'expansion thoracique est limitée par la présence des os thoraciques. En revanche, vers le bas (vers le ventre), il existe une zone plus souple que les poumons peuvent utiliser pour une plus grande expansion. Parallèlement, la respiration par le ventre stimule notre diaphragme, ce qui facilite la respiration et donc l'oxygénation de tous nos organes. En état de plénitude et de calme, c'est notre ventre qui se gonfle à l'inspiration car les poumons se distendent vers le bas.

En revanche, en cas de stress, le diaphragme se tétanise, empêchant les poumons de descendre vers le bas. Résultat, la respiration est thoracique et incomplète.

Apprendre à respirer par le ventre aide donc à la respiration et à la relaxation, mais contribue également à muscler votre ventre, ce qui est bénéfique au fonctionnement intestinal et donc à la digestion. Autrement dit, respirer par le ventre n'apporte que des bénéfices.

Exercice pour apprendre à respirer par le ventre

1) Installez-vous dans un endroit calme et silencieux.

Placez-vous debout, jambes tendues, et penchez-vous légèrement vers l'avant, sans forcer, tête et épaules relâchées.

Posez délicatement une main sur votre ventre, juste pour bien ressentir les mouvements de votre ventre.

2) Imaginez que votre ventre est une cabine d'ascenseur qui monte et qui descend.

  • Lorsque vous inspirez, gardez votre thorax plat, et gonflez votre ventre comme pour faire descendre la cabine d'ascenseur le plus bas possible.
  • Lorsque vous expirez, laissez toujours votre thorax plat, et remontez le ventre en le creusant, comme si la cabine allait remonter jusqu'au-dessus du dos. Une fois l'exercice assimilé, il peut aussi être pratiqué en position assise ou allongée.

A force de réaliser cet exercice, la respiration par le ventre deviendra naturelle et vous le ferez de plus en plus souvent sans y penser.

Votre ventre va s'assouplir, tout en se musclant.

En revanche, ayez le réflexe de respirer par le ventre en cas de stress, pour vous relaxer, en cas de maux de tête, etc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Octobre 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 14 Janvier 2016 : 12h25
Source : " Plus mal au ventre ", Dr Max Tétau et Dr Daniel Scimeca, Editions Alpen.
A lire aussi
Difficultés à respirerPublié le 01/01/2005 - 00h00

Le rôle du poumon consiste à oxygéner le sang et à en éliminer le gaz carbonique.En cas d'insuffisance respiratoire, le taux de gaz carbonique sanguin augmente, tandis que celui d'oxygène diminue, ce qui se traduit par une difficulté à respirer (que l'on appelle également dyspnée).

Le cancer du poumon frappe désormais les femmes jeunesPublié le 21/12/2001 - 00h00

Il y a une trentaine d'années, les étudiants en médecine apprenaient que le cancer du poumon touchait essentiellement l'homme, habituellement entre 55 et 70 ans.Aujourd'hui, force est malheureusement de constater que le cancer du poumon atteint de plus en plus de femmes, et des femmes de plus en...

Plus d'articles