Isabelle Eustache, journaliste santé

Le régime alimentaire du diabétique

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 12/07/2016 - 18h14
-A +A

Daibète : à consommer avec prudence

Enfin, soyez prudent avec certains produits :

  • Les céréales du petit-déjeuner présentent souvent des taux de lipides et de glucides simples trop élevés.
  • Certains laitages sont non seulement très sucrés, mais aussi riches en matières grasses. Privilégiez-les nature et allégés en matières grasses.
  • Les pâtes à pizza ou à tarte industrielles sont riches en matières grasses.
  • Certains produits dits light peuvent effectivement être allégés en sucre simple, mais pas forcément en matières grasses, et inversement. Méfiez-vous !
  • Les boissons sucrées (soda, jus de fruits) contiennent beaucoup de sucres simples, ce qui n’est pas le cas des sodas light édulcorés.

Et n’oubliez pas de surveiller régulièrement votre glycémie !

Demandez conseil à un nutritioniste, à votre médecin ou diabétologue pour équilibrer votre alimentation.

Enfin, pratiquer régulièrement une activité physique est indispensable pour le contrôle du diabète.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 19/11/2010 - 12h05 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste santé le 12/07/2016 - 18h14
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
prya

bonjour, si on a déjà une alimentation plus qu'équilibrée,et qu'on a même plus envie de passer à table tellemnt on a fait le tour de tous les légumes verts qui finissent a force par avoir le même gout de RIEN, et que malgré toutes les privations et les frustrations que cette fichue malagie génère on grossi au point de ressembler à un gros animal de prairie dont je ne citerais pas le nom, parce qu'on ne fais que grossir à cause de cette autre fichue insuline, comme si on ne souffrais pas assez, il faut en plus que je ressemble à un cachalot! Merci mais là je ne vois pas ce que je peux faire de plus à part cessez carrément de manger! c'est plus vivable vous comprenez! c'est un calvaire chaque jour qui passe est une épreuve encore plus grande, on vit dans un tourbillon de ne pas, ne pas, ne pas, et on fini en dépression parce qu'on est a bout, il n'y a pas de solution miracle! Désolée, mais là j'en peux plus!

saintloupien

Un cachalot dans une prairie ca je ne l ai jamais vu.
Serieusement, je compr'end votre ressent puisque je suis dans la meme situation que vous?
A chaque consultation chez le medecin une nouvelle interdiction me tombe dessus.
Aujour dhui j en suis reduit a manger "equilibre" sans sel,(probleme de reins) pas d epices pour compenser (probleme d estomac) pas ou peu de viande rouge et tout et a l avenant. Plus d une fois j ai craque mais cela a declenche un autre probleme. Alors a force de repousser mon assiete je me force a manger. Je limite le pain, les feculents, l alcool (j aimais prendre un verre de vin au repas, ce n est qu exceptionnel maintenant. Je commence a maigrir doucement j etais a 98,9 kg j en suis a 94,3.
Pour l instant je n ai aucun plaisir a me mettre a table mais si la vie ne vaut rien. Rien ne vaut la vie

PUB