Diabète : chaque kilo se paye !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 11 Septembre 2000 : 02h00
-A +A
Le nombre de diabétiques augmente sans cesse. On le savait ! Le nombre de cas d'obésité s'accroît irrémédiablement. On le savait ! En revanche, ce dont on ne se doutait pas c'est que chaque kg supplémentaire représente une augmentation du risque de diabète de 9%. Diabète et obésité ne font vraiment pas bon ménage.

Aux Etats Unis :

· le nombre de diabétiques s'est accru de 33% au cours des dix dernières années, de 4,9% en 1990 et de 6,5% en 1998,· uniquement dans la tranche d'âge des trente ans, le nombre de diabétiques a augmenté de 76%,· aujourd'hui on dénombre 13 millions de diabétiques aux USA.

Ces chiffres faramineux sont en relation étroite et directe avec l'accroissement des cas d'obésité. En effet, chaque kg supplémentaire augmente de 9% le risque de devenir diabétique. Les habitudes alimentaires des américains sont encore une fois de plus au pilori et il est inutile de rappeler les méfaits du plateau télé, du grignotage, des soft-drinks, et du manque d'activité physique.

Certaines relations entre diabète et obésité sont simples à comprendre. Le diabète est dû à une mauvaise régulation de la glycémie, soit par manque d'insuline (diabète insulinodépendant ou de type 1, nécessitant des injections d'insuline), soit par une mauvaise action de l'insuline (diabète non insulino-dépendant ou de type 2). Quant à l'obésité, elle s'accompagne progressivement d'une importante résistance à l'action de l'insuline.

Si le diabète n'est pas traité, l'hyperglycémie entraîne une obstruction des vaisseaux. L'obésité y contribue d'autant plus que les graisses contenues dans le sang participent également au rétrécissement des vaisseaux. Certaines parties du corps n'étant plus irriguées, une myriade de complications arrive alors à grands pas, dont les plus dramatiques sont les risques cardio-vasculaires avec infarctus, de cécité, de gangrène, de coma et de pathologies rénales. Ce tableau est d'autant plus inquiétant lorsque l'on sait que le premier traitement à essayer en cas de diabète est une cure d'amaigrissement.

Face à l'accroissement exponentielle des cas d'obésité aux Etats-Unis, la France n'est pas en reste et y contribue de plus en plus : on dénombre 120 millions de diabétiques dans le monde. La chasse au kg est ouverte et elle s'adresse de plus en plus aux enfants.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 11 Septembre 2000 : 02h00
Source : Diabetes Care 2000; 23: 1278-83
A lire aussi
Maladies du foie : en augmentation chez l’enfant Publié le 09/09/2016 - 15h15

Ce serait une erreur de penser que l’accumulation de graisse dans le foie s’observe uniquement chez l’adulte, en particulier en surpoids et/ou diabétique. Les enfants souffrent aussi de cette maladie du foie que l’on appelle stéatose hépatique. De plus en plus souvent et de plus en...

Diabète : prévenir plutôt que guérir Publié le 26/01/2015 - 07h00

Souvent détecté par ses complications, le diabète de type 2 représente près de 90 % des cas dans le monde. Des outils de prévention et de détection existent aujourd’hui et permettent de limiter les dégâts, parfois irrémédiables, de cette maladie. 

Diabète de type 2 : quel est mon risque de diabète ? Publié le 18/12/2009 - 00h00

Êtes-vous à risque de diabète ? Pour le savoir, listez vos facteurs de risque. Ensuite, discutez-en avec votre médecin, un dépistage du diabète ppouvant se révéler judicieux. Celui-ci repose sur une simple prise de sang à jeun, mesurant votre glycémie ou taux de sucre dans le sang.

Plus d'articles