Quelles sont les périodes propices à la dépression dans la vie d'une femme ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 21/07/2008 - 02h00
-A +A

La survenue d'une dépression est influencée par les fluctuations hormonales. C'est ainsi que les femmes sont davantage susceptibles de présenter des troubles de l'humeur au moment des règles, après l'accouchement et quelques années avant la ménopause. Connaître ces périodes à risque permet de traiter et de prévenir plus efficacement la dépression à ces moments précis.

Dépression et fluctuations hormonales

Selon les études, 20 à 50 % des femmes présentent des troubles de l'humeur quelques jours avant les menstruations. C'est également au moment des règles que l'on note une augmentation du passage à l'acte suicidaire, soulignant bien qu'il peut s'agir d'une vraie dépression qui s'accentue avec les fluctuations hormonales.

La dépression du post-partum

Après l'accouchement, la chute hormonale et la fatigue sont à l'origine d'une période de dépression intense chez 50% des accouchées. Ce baby blues (crises de larmes, tristesse) ne dure le plus souvent qu'un ou deux jours. Attention, il ne doit jamais excéder un mois. Une vraie dépression peut s'installer chez les personnes vulnérables, voire se révéler à cette occasion. Il est important de la dépister à ce moment-là, sans attendre.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 21/07/2008 - 02h00 Le Quotidien du médecin, 7 mars 2008.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La dépression mène-t-elle au cancer ? Mis à jour le 23/08/2005 - 02h00

La relation entre dépression et certaines autres maladies n'est pas évidente. Plusieurs études ont déjà démontré que la dépression pouvait augmenter le risque de maladie cardiovasculaire et d'infarctus du myocarde. En est-il de même pour le cancer ?

Plus d'articles