Qualité des eaux de baignade : en amélioration

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 25 Juin 2003 : 02h00
-A +A
Tous à l'eau ! Le pourcentage des eaux de baignade conformes aux seuils bactériologiques fixés par la réglementation s'améliore. Il est passé de moins de 70% en 1976 à 89,7% pour la saison 2002.

La qualité des eaux de baignade fait l'objet d'une surveillance sanitaire régulière placée sous la responsabilité du ministère chargé de la Santé. Ce contrôle vise en premier lieu à assurer la protection sanitaire des baigneurs.

Cette surveillance ne comprend pas uniquement l'analyse bactériologique des prélèvements. Elle tient également compte du lieu de la baignade et de son voisinage (caractéristiques physiques de la zone, origine de l'eau, présence de rejets, etc.). La synthèse des analyses est ensuite réalisée par la Direction générale de la santé (DGS). Elle regroupe les informations sur la qualité des eaux de baignade en mer et en eau douce relevée par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS) au cours de la saison balnéaire.En 2002, 3.326 zones de baignade ont été contrôlées et ont fait l'objet de 33.000 prélèvements analysés par des laboratoires agréés par le ministère de la Santé.

Les indicateurs utilisés sont des paramètres microbiologiques (coliformes, Escherichia coli, streptocoques et parfois salmonelles, entérovirus) et physico-chimiques (mousses, phénols, huiles minérales, couleur, résidus goudronneux et matières flottantes, transparence). Selon les circonstances, d'autres paramètres sont mesurés comme le pH, les nitrates, les phosphates, la chlorophylle, les micro-polluants, etc.

Les sites sont classés en quatre catégories

A : eau de bonne qualitéB : eau de qualité moyenneC : eau pouvant être momentanément polluéeD : eau de mauvaise qualité (les zones classées dans cette catégorie sur une année, seront interdites à la baignade l'année suivante).

Où consulter les résultats ?

  • Les résultats du contrôle sanitaire des eaux de baignade sont affichés sur le lieu et en mairie.
  • Les services santé-environnement des DDASS mettent à disposition des informations complémentaires ainsi que les risques liés à cette pratique.
  • Vous pouvez également consulter la qualité des eaux de baignades du département de votre choix à partir du site du ministère chargé de la Santé (http://baignades.sante.gouv.fr).
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 25 Juin 2003 : 02h00
Source : Communiqué de presse du ministère de la Santé, de la Famille et des personnes handicapées et du ministère de l'Ecologie et du développement durable, Paris, le 13 juin 2003, www.baignades.sante.gouv.fr.
A lire aussi
Comment connaître la qualité des eaux de baignade ? Publié le 18/07/2011 - 08h10

Le saviez-vous ? Le Ministère de la Santé propose un site Internet entièrement dédié à la qualité des eaux de baignade. À partir d’une carte de France, vous pouvez connaître en temps réel la qualité des eaux de votre lieu de vacances, la comparer avec celle...

Qualité des eaux de baignade : où se baigner ? Publié le 04/08/2006 - 00h00

Mer, lac ou rivière, l'eau, qu'elle soit douce ou salée, est globalement de bonne qualité. Selon les autorités françaises, 80% des sites de baignade sont sûrs. Il persiste toutefois quelques points noirs et Bruxelles utilise même l'adjectif « enjolivées » pour désigner certaines données...

Mes vacances écolo Publié le 08/08/2008 - 00h00

Toute l'année, nous subissons la pollution des villes qui sévit autant à l'extérieur qu'à l'intérieur de nos logements. Au moins pendant vos vacances, essayez d'éviter les expositions en choisissant judicieusement une plage propre et sur place, respectez votre environnement.

L'eau, c'est la vie : buvez et misez sur la variété ! Publié le 12/11/2001 - 00h00

L'eau est la seule boisson indispensable à l'organisme. Fondamentale, elle hydrate, mais transporte également des minéraux (calcium, magnésium, fluor…). D'où l'intérêt de lui assurer sa place sur nos tables, soit dans des carafes, soit sous forme d'eau minérale.

Plus d'articles