Psycho : c'est plus cher, donc c'est mieux !

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 13 Mars 2006 : 01h00
-A +A
Vous pouvez aimer faire une bonne affaire, payer très peu cher un article de grande qualité. Mais vous pouvez aussi être influencé par un prix élevé et imaginer, à tort ou à raison, qu'il s'agit de haute qualité !

Le prix d'un article a une influence sur la perception de la qualité

C'est ce qu'explique Nicolas Guéguen dans son livre très amusant et intéressant « 100 petites expériences en psychologie du consommateur ».Une expérience l'a démontré : le chercheur qui a réalisé cette expérience demandait à plusieurs employés qui avaient l'habitude d'apporter leur repas sur les lieux de travail d'évaluer la qualité d'un petit réchaud électrique qui coûtait 4,99 $. On leur communiquait un autre prix situé, selon le cas, entre 4 et 10 $. Après avoir utilisé ce réchaud, on leur demandait de choisir des adjectifs qui caractérisaient ce produit. Résultat : plus le prix donné à l'employé était élevé, et mieux il notait le réchaud. Ainsi devant un nouveau produit, le prix entre pour beaucoup dans l'estimation de sa qualité. Nous sommes donc influencés par le prix ! C'est pourquoi quand un fabricant sort un nouvel article, il peut avoir intérêt à le faire payer relativement cher, car, sans comparaison, vous penserez qu'il est de meilleure qualité. Il a tout à y gagner !Avez-vous aussi remarqué que vous attribuez souvent plus de valeur à ce que vous avez payé cher ? Vous tenez énormément à ce vêtement qui vous a coûté une forte somme alors qu'un autre, d'excellente marque, mais acheté en solde, peut vous être moins précieux !La valeur estimée d'un produit dépend donc de l'argent que vous y investissez ou que vous imaginez qu'il coûte !Et si c'était pareil dans les relations humaines ? Si vous avez eu du mal à séduire votre conjoint, il a peut-être plus de valeur à vos yeux ! Si votre époux est regardé par d'autres femmes comme ayant de la valeur (ou votre femme par d'autres hommes !), vous réaliserez peut-être qu'il vaut plus que vous ne le pensiez

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 13 Mars 2006 : 01h00
Source : " 100 petites expériences en psychologie du consommateur " de Nicolas Guéguen, aux éditions Dunod ; Woodside A.G. " Relation of price to perception of quality of new products ", Journal of Applied psychology, 39 (1), 116-118. 1974.
A lire aussi
Soja et isoflavones de soja: le sperme menacé ? Publié le 08/09/2008 - 00h00

L'infertilité masculine peut avoir plusieurs origines. Et parmi celles-ci, l'alimentation semble exercer un rôle loin d'être anodin. Selon des chercheurs américains, le soja et les isoflavones de soja pourraient ainsi diminuer la qualité du sperme...

Plus d'articles