Produits chimiques toxiques dans les articles de sport

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 26 Janvier 2016 : 12h22
Mis à jour le Mardi 26 Janvier 2016 : 12h22

Les résultats de tests réalisés par Greenpeace indiquent que des produits chimiques toxiques, des PFC, sont présents dans la très grande majorité des vêtements de sport de plein air. Un comble pour les amoureux de la nature qui sans le vouloir s’équipent avec des articles dangereux pour l’environnement.

Des PFC dans les vêtements de sport de plein air

Ces produits chimiques dangereux sont des composés perfluorés ou polyfluorés (PFC), utilisés par les industriels pour rendre les textiles imperméables et antitaches. Mais ces composés sont à la fois toxiques pour la santé humaine et pour l’environnement. Ils ont la propriété de se dégrader très lentement et donc de rester présent dans la nature très longtemps. Ils peuvent aussi « s’immiscer dans la chaîne alimentaire. Des traces de PFC ont été retrouvées dans le foie de dauphins ou d’ours polaires, mais aussi dans des échantillons de sang humain. Certains PFC peuvent aussi affecter le système reproductif et endocrinien, et faciliter la croissance de tumeurs ».

PUB

Les articles de sport de plein air polluent l’environnement avec des PFC

Sur les 40 articles de sport de plein air de marques différentes et issus de lieux de production différents (vêtements, chaussures, tentes, sacs à dos, cordes, sacs de couchage) qui ont été testés, 36 renfermaient des PFC, dont certains considérés par l’Agence européenne des produits chimiques comme « extrêmement préoccupants ».

Les marques qui utilisent la nature comme argument marketing sont vivement invitées à ne plus utiliser de produit nuisible à l’environnement et à rejoindre « la campagne Detox » lancée par Greenpeace en 2011.

Mots-clés : Pfc
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 26 Janvier 2016 : 12h22
Mis à jour le Mardi 26 Janvier 2016 : 12h22
Source : Greenpeace, « Leaving Traces The hidden hazardous chemicals in outdoor gear Greenpeace product test 2016 », janvier 2016.
A lire aussi
Nos vêtements sont imprégnés de substances toxiquesPublié le 22/11/2012 - 16h13

Le rapport de Greenpeace intitulé « Les dessous toxiques de la mode », dénonce la présence de produits chimiques toxiques dans la plupart de nos vêtements.Déversés au fil des lavages, perturbateurs endocriniens et cancérigènes s’accumulent dans notre environnement et représentent une...

La toxicité des parfums est dénoncéePublié le 22/02/2005 - 00h00

Selon les résultats d'une étude menée par Greenpeace, les parfums renferment des substances potentiellement dangereuses pour la santé. L'analyse de 36 marques de parfums mondialement connus, démontrent que les eaux de toilette et les eaux de parfum contiennent des phtalates et des muscs...

Plus d'articles