Prévenir le cancer, c'est possible !

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00
-A +A
Le cancer n'est pas une fatalité. Aujourd'hui, on sait comment mettre toutes les chances de son côté pour éviter le cancer. Et ce n'est pas seulement une histoire de tabac ou de dépistage… Le point avec le Dr Philippe Presles, co-auteur du livre " Prévenir ".

E-santé : En présentant le nouveau plan cancer, le président de la République a mis l'accent sur la lutte contre les addictions - tabac, alcool et cannabis. Pour le tabac on savait. Mais pour l'alcool et le cannabis ?

Dr Philippe Presles : Pour le cannabis, on considère aujourd'hui que chaque joint compte pour 7 cigarettes Le fumeur régulier est donc exposé lui aussi.Pour l'alcool, il s'agit d'une prise de conscience plus récente. Savez-vous que les hommes français sont encore aujourd'hui les champions du monde de la mortalité par cancer ? Or nous ne sommes pas les premiers, loin s'en faut, pour la consommation de cigarettes ou pour l'obésité. Non, l'explication vient du fait que nous avons longtemps été les premiers en consommation d'alcool En 1970 (il faut 20 à 30 ans pour faire un cancer clinique), nous buvions 16,2 litres d'alcool pur par an par habitant, suivis de loin par l'Italie avec 13,7 litres et l'Espagne avec 11,6 litresLes choses vont mieux car depuis, la consommation d'alcool a baissé de plus de 30%. Nous ne sommes plus les premiers buveurs, mais les 6e (1) derrière le Luxembourg, la Hongrie, l'Irlande, la République Tchèque et l'Allemagne

E-santé : En pratique, quelle quantité d'alcool se permettre si l'on veut éviter les cancers ?

Dr Philippe Presles : La dose la plus sûre en matière de cancer, c'est zéro ! Mais cette réponse ne peut pas convenir à tout le monde, pas même à moi, et il faut envisager plusieurs cas de figure :

  • Au-dessus de 3 verres par jour pour les hommes et de 2 verres par jour pour les femmes, le risque est réel. C'est la dose à ne pas dépasser ;
  • entre 1 et 6 verres par semaine, le risque augmente à peine pour le cancer et il diminue pour l'infarctus et l'Alzheimer. C'est la dose optimale pour la santé !
  • entre les deux, en dessous de 2 verres par jour pour les femmes et de 3 verres par jour pour les hommes, il faut savoir que l'on peut limiter son risque de cancer en consommant beaucoup de fruits et de légumes et/ou en prenant des vitamines régulièrement.

Dr Philippe Presles : La dose la plus sûre en matière de cancer, c'est zéro ! Mais cette réponse ne peut pas convenir à tout le monde, pas même à moi, et il faut envisager plusieurs cas de figure :

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Lundi 22 Mai 2006 : 02h00
Source : Prévenir - " Prévenir - Alzheimer, cancers, Infarctus et vivre en forme plus longtemps ", Dr Philippe Presles et Dr Catherine Solano, Editions Robert Laffont, 2006.
A lire aussi
Prévention de l'infarctus : les moyens méconnus Publié le 15/05/2006 - 00h00

Pour prévenir l'infarctus et l'accident vasculaire cérébral, il faut bien sûr agir sur les facteurs de risques comme le tabac, le cholestérol, l'hypertension, le diabète, etc. Il existe aussi des moyens simples qui permettent de se protéger. Le point avec e-sante.fr et le Dr Philippe Presles,...

Pour vivre en forme plus longtemps... Publié le 02/05/2006 - 00h00

Après «Guérir», Robert Laffont publie «Prévenir» ! Les auteurs de «Prévenir», vous les connaissez, ce sont les Drs Philippe Presles et Catherine Solano, respectivement rédacteur en chef et chroniqueur sur e-santé. La prévention c'est leur credo dans nos pages depuis plusieurs années....

Le vin, ami ou ennemi ? Publié le 02/06/2014 - 08h00

On l’entend souvent : « le vin, c’est plein de bonnes choses, c'est bon pour le  cœur ! ». Mais, entre les vertus supposées du vin et ses potentiels dangers pour la santé, comment savoir ce qui pèse le plus lourd dans la balance ?

Plus d'articles