Pour vous recentrer sur l'essentiel, acceptez d'être un peu égoïste !

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 09 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 04 Novembre 2010 : 14h55
-A +A

Comment réussir ce que vous avez envie de réaliser dans votre vie ? Il peut être intéressant de le demander à une personne qui a réussi ce « challenge » difficile.

Agir selon son but ou son idéal de vie

Pierre, un sculpteur épanoui et reconnu dans son métier explique : « Si j'ai réussi ma vie, de mon point de vue, c'est parce que, un jour, je me suis dit : à partir de maintenant, je vais refuser tout ce qui ne va pas dans le sens de ce que je veux. Ce qui me prendrait du temps, ce qui ne m'intéresse pas beaucoup et ce qui n'irait pas dans la bonne direction, je vais dire non. Au début, cela n'a pas été facile de dire non à des personnes qui me demandaient souvent gentiment quelque chose. Et puis, je m'y suis habitué. J'ai dégagé du temps pour réaliser ce que je voulais vraiment réaliser. Parce que, vous savez, les activités artistiques, on peut toujours les faire passer après. Pour la plupart des gens, c'est considéré comme une sorte de luxe qui passe après tout le reste. Or, pour réussir, il faut que ce soit une priorité.»

Définir clairement son but est un préalable

Ce qu'explique Pierre, c'est que pour réussir, il faut y mettre de l'énergie quel que soit votre but. Mais auparavant, il faut définir votre but. Et ce n'est pas le plus facile. Vous demander : « Quelle est ma vocation sur cette terre ? Qu'est-ce que je veux faire de ma vie ? Qu'est-ce qui me tient vraiment à coeur ? ». Se poser ces questions vaut la peine, et c'est important de passer le temps qu'il faut pour y répondre. Car c'est seulement quand vous êtes certain de connaître votre but que vous avez en vous l'énergie pour y parvenir. Et si ce but n'est pas clair ou si vous n'y croyez pas vraiment, vous n'aurez jamais vraiment l'envie profonde de diriger votre vie dans ce sens. Une fois que vous avez votre direction en tête, il s'agit de la garder présente à votre esprit et de ne pas vous laisser déconcentrer par les personnes qui vous environnent, par la vie qui continue autour de vous. Vos désirs profonds, ceux que vous vous êtes exprimés à vous-même, doivent rester présents à chaque instant dans votre esprit, de manière à ce que vous élaguiez les activités inintéressantes, voleuses de temps et d'énergie et qui ne vont pas dans le sens de votre idéal de vie.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 09 Juin 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 04 Novembre 2010 : 14h55
A lire aussi
Comment préparer votre départ en retraite ? Publié le 23/06/2008 - 00h00

La réponse est contenue en partie dans la question : la retraite, ça se prépare. Si vous pensez " bientôt des vacances à perpétuité, ça va être le rêve ", vous risquez de tomber de haut. Car entre le rêve et la réalité, le fantasme et la vraie vie, il y a souvent un hiatus très...

Troubles bipolaires : conseils à l'entourage Publié le 22/06/2006 - 00h00

Face à l'intensité de la souffrance morale d'une phase dépressive, l'entourage est démuni, impuissant et culpabilise par cette impossibilité d'aider l'autre, même s'il doit pourtant veiller à ne pas « craquer ». Pendant les phases maniaques, en revanche, l'autre n'arrive plus à suivre, il...

Plus d'articles