Polypes intestinaux, une cible de plus pour l'aspirine

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 24 Avril 2002 : 02h00
L'aspirine est un médicament utilisé depuis longtemps dans le traitement contre la douleur. Egalement prescrit comme fluidifiant sanguin pour diminuer les risques d'infarctus, il pourrait encore prévenir les récidives de polypes intestinaux.

L'aspirine est l'un des médicaments à avoir traverser le temps sans que ses bienfaits ne soient jamais remis en question, bien au contraire. Utilisé à l'origine comme antalgique (médicament contre la douleur), L'aspirine est aussi prescrite pour ses propriétés anticoagulantes. En prévenant la formation des caillots sanguins, il diminue le risque d'infarctus. Il semble, aujourd'hui, que ses vertus s'étendent encore à la sphère digestive.La prescription d'aspirine à des patients ayant déjà eu des polypes intestinaux ou des adénomes (tumeurs bénignes) montre en effet qu'il prévient leur récidive, en particulier au niveau du côlon droit. En effet, chez les personnes ayant eu un ou plusieurs adénomes de plus de 10 mm, le suivi d'un traitement à base d'aspirine à 160 et à 300 milligrammes par jour a diminué ce risque de 18%.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 24 Avril 2002 : 02h00
Source : Benamouzig. Journées Francophones de pathologie digestive. Nantes. Mars 2002.
A lire aussi
De l’aspirine contre le cancerPublié le 08/12/2010 - 10h25

Pour ses propriétés anticoagulantes, l’aspirine est classiquement prescrite en prévention des maladies cardiovasculaires chez les personnes à risque. Une équipe de chercheurs a eu l’idée d’observer les effets de l’aspirine, non pas sur le seul système cardiovasculaire, mais aussi...

Pour tout savoir sur l'aspirinePublié le 02/07/2001 - 00h00

Déjà centenaire, son succès ne s'est jamais démenti. De plus, aujourd'hui encore, on lui découvre de nouvelles indications. Mais que savez-vous réellement de cette célèbre molécule qui soulage nos petits maux quotidiens ?

Ne prenez pas d’aspirine sans bonne raisonPublié le 16/01/2012 - 10h54

Après un infarctus du myocarde, prendre de l’aspirine à faible dose est très efficace. L’aspirine présente en effet l’avantage de réduire l’agrégation des plaquettes sanguines, rendant de ce fait le sang plus fluide. Du coup, certains s’imaginent qu’ils peuvent en prendre avant...

Plus d'articles