Mode de vie : on y gagne aussi à 75 ans !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 04 Septembre 2012 : 12h37
Mis à jour le Mardi 04 Septembre 2012 : 13h29

Même après 75 ans, il est encore temps de modifier son mode de vie et ainsi de vivre en forme quelques années de plus. Cette conclusion est très encourageante, car il suffit par exemple d’être actif et d’avoir arrêté de fumer pour gagner jusqu’à 6 années de vie supplémentaires.

© getty

Même à 75 ans, il est encore temps de modifier son mode de vie

Bien manger, ne pas fumer, boire peu, avoir une activité physique et entretenir une vie sociale, sont des facteurs aujourd’hui bien connus pour améliorer notre santé. L’intérêt de cette étude suédoise est de démontrer qu’il est toujours temps pour bien faire, même à 75 ans !

Plus de 1.000 personnes âgées de 75 ans ont été suivies. On constate que 50% d’entre elles ont vécu jusqu’à plus de 90 ans, majoritairement des femmes, actives, ayant un niveau d’éducation élevé, un mode de vie sain et vivant entouré d’amis.

PUB

L’espérance de vie est associée à certains facteurs de mode de vie

  • Les non-fumeurs ou les ex-fumeurs vivent un an de plus que les fumeurs.
  • Les actifs (marche, natation, gymnastique) gagnent deux ans par rapport aux sédentaires.
  • Quant aux personnes qui, à partir de 75 ans, cumulent tous les facteurs protecteurs (activité, peu d’alcool, alimentation saine, relations sociales…), elles voient leur espérance de se vie se prolonger en moyenne de 5,4 ans, soit de 5 ans pour les femmes et de 6 ans pour les hommes.

En pratique, vous aussi, à tout âge vous pouvez améliorer votre hygiène de vieet en tirer des bénéfices considérables, et même passé les 75 ans, il est encore temps !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 04 Septembre 2012 : 12h37
Mis à jour le Mardi 04 Septembre 2012 : 13h29
Source : Rizzuto D. et al., BMJ2012;345doi: 10.1136/bmj.e5568 (Published 30 August 2012).
PUB
PUB
A lire aussi
Les femmes vont bienPublié le 26/10/2009 - 00h00

Le ministère de la Santé met en ligne les résultats d'une étude sur la santé des femmes en France. Cette "photographie de la santé des femmes" révèle de bons résultats, même si plusieurs points restent perfectibles.

SchizophréniePublié le 06/09/2001 - 00h00

La schizophrénie est une maladie du cerveau. Ce n'est pas une maladie de l'âme, ni un manque de volonté, ni une double personnalité (maladie très rare à laquelle on a longtemps et faussement associé la schizophrénie), mais bien un "défaut" de certains circuits neuronaux du cerveau.

Plus d'articles