Mincir par électrostimulation : une utopie ?

Publié par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le Lundi 08 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 : 15h39
-A +A

Tout le monde connaît les ceintures abdominales d’électrostimulation dont les téléboutiques nous vantent les qualités.

Censées nous façonner une silhouette de rêve, font-elles vraiment maigrir ?

Et surtout, sont-elles aussi inoffensives qu’il n’y paraît ?

La ceinture d’électrostimulation : comment ça marche ?

Le principe d’électrostimulation utilisé par ces fameux appareils "de musculation sans effort" est assez simple : via des électrodes posées sur la peau, un courant électrique de faible intensité est envoyé dans les fibres musculaires pour les faire travailler.

À chaque impulsion, le muscle se contracterait et gagnerait, petit à petit, en puissance.

Si le conditionnel est de mise, c’est bien parce que la réalité des électro-stimulateurs non-médicaux est toute autre.

Pourquoi l’électrostimulation ne fait-elle pas mincir ?

Les appareils d’électrostimulation non-médicaux sont loin de tenir leurs promesses minceur :

  • En cas de surpoids, le tissu cutané et la couche graisseuse empêchent tout simplement l’impulsion électrique d’atteindre les fibres musculaires.
  • Pour brûler des calories, et donc perdre du poids, il est indispensable de travailler sur un maximum de muscles en même temps. Or, les appareils d’électrostimulation n’agissent que sur un muscle à la fois : si l’appareil compte deux paires d’électrodes, on ne peut stimuler que 2 muscles au maximum.
  • Les appareils d’électrostimulation vendus dans le commerce affichent une fréquence de courant de 7 à 8 hertz. Or, pour agir réellement sur le muscle, la fréquence doit être de 35 hertz minimum. De plus, la durée de contraction doit être de 4 à 7 secondes pour être efficace, ce qui est loin d’être le cas des ceintures abdominales, par exemple.

Attention, les électrostimulateurs vendus sans contrôle médical peuvent se révéler dangereux.

Lorsqu’ils sont utilisés à mauvais escient et sans accompagnement médical ou kinésithérapeutique, ces appareils peuvent causer des problèmes musculaires ou cutanés (brûlures...)

Publié par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le Lundi 08 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 : 15h39
Source : Didier Lanneau, kinésithérapeute du sport, www.dlanneau.be.
A lire aussi
L'électrostimulation au service de votre tonus musculaire Publié le 15/12/2008 - 00h00

Cette technique consiste à stimuler les fibres nerveuses des muscles à l'aide d'impulsions électriques délivrées par des électrodes positionnées sur la peau. Ce n'est donc plus notre cerveau qui commande la contraction musculaire, mais l'électrostimulateur. Résultat, les muscles travaillent...

Les électrodes, efficaces dans la maladie de Parkinson Publié le 27/03/2017 - 08h55

Stimuler à l’aide d’un courant électrique une zone précise du cerveau des personnes atteintes de la maladie de Parkinson peut faire des miracles. Cette « neurostimulation cérébrale profonde » est désormais un traitement de première ligne parfaitement au point. Il faut y penser très...

TENS : l'électrostimulation efficace contre la douleur ? Publié le 27/04/2014 - 23h00

TENS... Lutter contre la douleur grâce à l’électricité : cela vous paraît étonnant ?C’est une technique relativement populaire, mais dont l’efficacité reste à prouver.Comment fonctionne l’électrostimulation dans la lutte contre la douleur ? Et comment l’utiliser ?

Plus d'articles