Michael Schumacher : quelles sont les conséquences potentielles d’un traumatisme crânien sévère ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 31 Décembre 2013 : 15h58
Mis à jour le Vendredi 03 Janvier 2014 : 08h15

Suite à une chute en ski et malgré le port du casque, le multiple champion du monde de Formule 1, Michael Schumacher, souffre d’un traumatisme crânien sévère.

Quelles peuvent être les conséquences de cet accident ?

© Istock

Traumatisme crânien : sans casque, l’issue aurait été fatale

Si les chocs à la tête sont le plus souvent sans conséquence, en revanche, les traumatismes crâniens sévères peuvent entraîner des lésions cérébrales parfois mortelles, ou laisser des séquelles souvent irréversibles et sources de handicaps.

Dans le cas de l’ex-pilote, l’évolution est encore incertaine. L’âge jeune et la condition physique de cet ex-champion représentent cependant des atouts pour la récupération. Toutefois, selon les médecins qui ont pris en charge le célèbre patient, l’imagerie médicale a montré la présence d’un hématome cérébral diffus, un facteur de gravité du traumatisme crânien, apparu après une intervention chirurgicale en urgence pour limiter les complications d'œdème cérébral.

Pour l’heure, les risques sont liés au fait que l’hématome diffus pourrait provoquer une hypertension intracrânienne délétère pour le cerveau. C’est donc pour limiter les risques supplémentaires de lésions cérébrales que Michael Schumacher a été placé en coma artificiel et en hypothermie, des conditions qui limitent l’activité cérébrale.

PUB

Les séquelles sont fréquentes après un traumatisme crânien sévère

Le caractère diffus des hémorragies n’est pas de bon pronostic. Parallèlement, on sait que les séquelles sont fréquentes après un traumatisme crânien sévère (troubles cognitifs essentiellement, troubles moteurs, crises d'épilepsie), nécessitant une longue rééducation.

Dans le cas de Michael Schumacher, une deuxième intervention a été réalisée et les médecins ont évoqué une « légère amélioration », malgré les nombreuses lésions cérébrales. La situation semble pour l’instant stable mais il est encore trop tôt pour se prononcer sur le devenir du plus grand champion du monde de F1.

Pour en savoir plus sur les séquelles comportementales liées aux traumatismes crâniens sur e-sante.fr : http://www.e-sante.fr/traumatismes-craniens-sequelles-comportementales/actualite/1515.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 31 Décembre 2013 : 15h58
Mis à jour le Vendredi 03 Janvier 2014 : 08h15
Source : Le Parisien, 30 décembre 2013. http://www.huffingtonpost.fr/, 31 décembre 2013.
A lire aussi
Traumatisme crânien : le handicap invisible !Publié le 13/10/2008 - 00h00

Chaque année, en France, 160 000 personnes sont victimes d'un traumatisme crânien et près de 8 000 restent gravement handicapés. Outre les conséquences physiques (tétraplégies…), les traumatismes crâniens transforment parfois profondément le comportement et la personnalité des victimes :...

Skieurs, snowborders, tous à vos casquesPublié le 15/01/2003 - 00h00

Certes, les traumatismes crâniens ne représentent qu'un petit nombre des blessures que connaissent les skieurs et les snowborders, mais ils sont la 1re cause de décès et de handicap chez ces amateurs de sports de glisse. Le port du casque se révèle indispensable, particulièrement chez les...

TOC : les nouveaux traitementsPublié le 31/03/2016 - 15h20

Les troubles obsessionnels compulsifs sont souvent appelés TOC concernent environ 3 % de la population. Il s’agit de troubles psychiques caractérisés par des pensées envahissantes et pouvant entraîner des actes répétitifs dont le but est de neutraliser l’anxiété. Longtemps difficiles à...

Plus d'articles