Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Les méfaits de Cinquante nuances de Grey

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 25 Septembre 2014 : 22h26
Mis à jour le Vendredi 26 Septembre 2014 : 09h56
-A +A

Une très sérieuse étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Michigan dévoile des conséquences insoupçonnées de la lecture de ces fameux romans.

Cette étude a été menée auprès de 650 femmes âgées de 18 à 24 ans.

Son but était d’analyser leurs pratiques sociales et sexuelles.

Certaines avaient lu 50 nuances de Grey, d’autres non.

Il en résulte que les lectrices de cette saga érotico-sado-maso auraient :

  • 25% de risques d’avoir un compagnon qui les insulte,
  • 34 % plus de risques de se lier avec un homme qui les harcèle,
  • 75% de risques de plonger dans les troubles alimentaires soit en accumulant les régimes, soit en boulottant des produits pour maigrir ou encore en plongeant dans le binge drinking (cuite monumentale et volontaire).

L’étude a été faite auprès de très jeunes femmes alors que les trois livres se sont vendus à des millions d’exemplaires dans le monde entier et à des femmes de tous âges.

On peut penser qu’avec plus de maturité, on est moins influencé par cette lecture.

En tout cas, 50 nuances de Grey a fait exploser les ventes de boules de geisha qui ont le grand mérite de muscler le périnée, souvent défaillant.

Paule

Fiction or Not? Fifty Shades is Associated with Health Risks in Adolescent and Young Adult Females.
Bonomi Amy E., Nemeth Julianna M., Altenburger Lauren E., Anderson Melissa L., Snyder Anastasia, and Dotto Irma. Journal of Women's Health. September 2014, 23(9): 720-728. doi:10.1089/jwh.2014.4782. Published in Volume: 23 Issue 9: September 9, 2014

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 25 Septembre 2014 : 22h26
Mis à jour le Vendredi 26 Septembre 2014 : 09h56
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Ni troubles érectiles ni stérilité chez les cyclistes Publié le 15/07/2014 - 15h17

Les hommes peuvent s’adonner au vélo sans arrière-pensée.Cette activité physique et sportive n’est pas associée à des troubles de l’érection ou de la fertilité, contredit une nouvelle étude britannique.En revanche, chez certains cyclistes, le vélo semble légèrement augmenter le...

Cancer du sein : quels sont les facteurs de risque ? Publié le 30/01/2009 - 00h00

Il existe de nombreux facteurs de risque concernant le cancer du sein. Plus vous en cumulez, plus votre risque est élevé. L'avantage de connaître votre niveau de risque est que vous pouvez adopter des mesures de prévention qui vous protégeront de ce cancer.

Plus d'articles