Manquer de vitamine D double le risque de maladie d’Alzheimer

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 08 Août 2014 : 10h52
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 16h11

Des chercheurs affirment qu’il existe une relation entre la maladie d’Alzheimer et la vitamine D.

Une carence en vitamine D doublerait le risque de développer une maladie d'Alzheimer ou une autre forme de démence…

© Istock

Vitamine D et maladie d’Alzheimer : la relation se confirme

Au cours de cette étude, le taux sanguin de vitamine D a été mesuré chez 1.600 personnes âgées de plus de 65 ans et initialement indemnes de tout trouble cognitif. Au cours du suivi qui a duré 6 ans, 171 participants ont développé une démence et 102 une maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs constatent ainsi que chez les personnes qui avaient les taux de vitamine D les plus bas, le risque de développer une maladie d’Alzheimer ou un autre type de démence était augmenté de 53 %. Quant au risque de développer une forme sévère de démence, il est accru de 125 % chez les sujets ayant les taux de vitamine D les plus bas par rapport à ceux dont les taux sont normaux.

PUB

Suffit-il de booster son taux de vitamine D pour prévenir la maladie d'Alzheimer ?

Reste à vérifier si le fait de remonter le taux de vitamine D suffit à diminuer le risque de maladie d’Alzheimer.

Et à évaluer les stratégies les plus efficaces.

En effet, si nous fabriquons la majeure partie de notre vitamine D en exposant (modérément : 10-20 minutes par jour) notre peau au soleil, cette capacité de synthèse de l’organisme est bien connue pour diminuer progressivement avec l’âge. Une autre façon de faire le plein de vitamine D est de consommer des aliments riches en cette vitamine (poisson gras, œufs, lait, fromages, etc.) ou encore de recourir à un complément alimentaire.

L’enjeu est conséquent car en raison du vieillissement de la population, on s’attend à un doublement des malades d’ici 2050.

À ce jour, on estime à près d'un million le nombre de personnes touchées en France.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 08 Août 2014 : 10h52
Mis à jour le Vendredi 22 Avril 2016 : 16h11
Source : Llewellyn D.J., et al., Neurology, 6 août 2014, https://www.aan.com/PressRoom/Home/PressRelease/1300.
PUB
PUB
A lire aussi
Anti-inflammatoires anti-AlzheimerPublié le 04/03/2002 - 00h00

La maladie d'Alzheimer est aujourd'hui reconnue comme la principale forme de démence chez l'adulte et sa fréquence augmente avec l'âge. L'explosion démographique de la population vieillissante en fait une priorité de recherche et de soins dans toutes les sociétés industrialisées. Si les...

Que savez-vous de la vitamine D ?Publié le 14/11/2011 - 10h55

On entend beaucoup parler de cette vitamine D. Qu’a-t-elle de particulier ? Que faut-il savoir de ses caractéristiques et de ses fonctions dans l’organisme ? Le point sur cette vitamine pas comme les autres…

Plus d'articles