IRM abdomino-pelvien [IRM du pelvis]

Mise à jour le 15/10/2007 - 02h00
-A +A

Fiches techniques : Imagerie par résonance magnétique – Produit de contraste

A quoi sert l'IRM pelvienne ?

L'IRM pelvienne permet d'analyser les structures pelviennes (utérus, ovaires, vessie prostate, tube digestif, ligaments, muscles et ganglions) et les éléments vasculaires (artères et veines) sur des séries de coupes réalisées selon les 3 axes principaux : transversal, sagittal et frontal. Ces coupes sont en général réalisées sans injection de produit de contraste puis avec injection de produit de contraste.Cet examen est utile pour évaluer l'extension des tumeurs pelviennes (rectum, utérus, ovaire, prostate …). Actuellement, c'est surtout un examen prescrit en troisième intention, pour préciser un diagnostic, après une échographie et un scanner.C'est aussi un examen de surveillance après un traitement chirurgical ou par radiothérapie.

Faut-il prendre des précautions avant ou après l'examen ?

Les précautions sont comparables à celles de tout examen IRM avec utilisation de produit de contraste, le gadolinium.

Initialement publié le 14/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 15/10/2007 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La salpingite, une infection fréquente cause de stérilité Publié le 09/05/2016 - 17h18

La salpingite est une infection des trompes utérines (trompes de Fallope) pouvant être à l'origine d'une stérilité . L’infection est bactérienne et survient le plus souvent au cours d’un rapport sexuel. La salpingite est donc une infection sexuelleme...

Fibrome utérin : ablation sans aucune chirurgie ! Mis à jour le 06/08/2007 - 02h00

Le traitement le plus classique des fibromes utérins repose sur leur ablation chirurgicale, nécessitant souvent une hystérectomie, ablation de l'utérus. Une technique révolutionnaire permet aujourd'hui d'éliminer les fibromes , sans aucune chirurgie,...

Quels sont les signes d'une descente d'organes ? Publié le 04/05/2016 - 15h50

Très fréquente chez la femme, la descente d’organes , ou prolapsus , se manifeste par différents signes, plus ou moins gênants, avec à l’extrême une incontinence urinaire. Le point sur les manifestations d’un prolapsus génital et les solutions.

Plus d'articles