Insuffisants cardiaques sous Remicade® : consultez votre médecin !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Octobre 2001 : 02h00
-A +A
L'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) demande aux patients traités par Remicade® pour une maladie de Crohn ou une polyarthrite rhumatoïde de prendre rapidement contact avec leur médecin traitant s'ils souffrent également d'insuffisance cardiaque. Cette décision fait suite à la parution des résultats préliminaires d'un essai clinique portant sur l'efficacité et la tolérance du Remicade chez des patients souffrant d'insuffisance cardiaque congestive. En effet, ils suggèrent que la prise de ce médicament est associée à une augmentation des hospitalisations et de la mortalité pour aggravation de l'insuffisance cardiaque congestive.

Remicade® est disponible sur le marché français depuis janvier 2000. Il est indiqué chez l'adulte dans le traitement de la maladie de Crohn active et de la polyarthrite rhumatoïde, mais ne l'est pas dans le traitement de l'insuffisance cardiaque congestive.L'insuffisance cardiaque est dite « congestive » lorsqu'elle s'accompagne d'oedèmes et de rétention d'eau et de sel, se traduisant par une augmentation de poids et par des gonflements au niveau des chevilles et des jambes. Plus grave, un œdème pulmonaire aigu peut apparaître, se traduisant par un essoufflement brutal, obligeant le malade à se redresser, notamment pendant son sommeil pour mieux respirer.

Les patients insuffisants cardiaques sont donc invités à consulter leur médecin afin de déterminer si leur insuffisance est congestive. Quant aux non insuffisants cardiaques, ils doivent poursuivre leur traitement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Octobre 2001 : 02h00
A lire aussi
Vous toussez ? Cherchez la cause maintenant ! Publié le 24/12/2012 - 09h00

Contrairement à ce que l’on aurait tendance à penser, l’origine de la toux n’est pas toujours respiratoire.Autrement dit, une toux qui dure peut être la conséquence d’une maladie grave : cardiaque, pulmonaire, digestive, infectieuse, voire d’un cancer…

L’insuffisance cardiaque : repérer l’essoufflement Publié le 05/04/2016 - 08h47

L’Insuffisance cardiaque touche plus d’un million de Français. Pourtant, cette maladie est méconnue du grand public, avec notamment une confusion autour des symptômes et du pronostic. Retour à la réalité avec le Pr Richard Isnard, cardiologue à Paris à l’Hôpital de la...

Plus d'articles