IgE spécifiques [Immunoglobulines E spécifiques]

IgE spécifiques [Immunoglobulines E spécifiques]

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan d'une allergie

Quelles sont les valeurs normales ?

Les résultats peuvent être qualitatifs (présence ou absence d'IgE spécifiques) ou quantitatifs ; dans ce cas, le résultat diffère selon la méthode utilisée. Normalement, il ne doit pas y avoir un taux d'IgE spécifiques supérieur au seuil précisé par chaque laboratoire. Les résultats peuvent également être exprimés en « classe » et sont alors plus homogènes d'une méthode à l'autre (taux croissants de la classe O à la classe 6).

Comment est interprété le résultat ?

Lorsqu'une allergie respiratoire est évoquée, le médecin demande dans un premier temps, un test de dépistage comme le Phadiatop® qui est un mélange de différents pneumallergènes. Lorsqu'il est positif, il confirme l'allergie respiratoire (il peut aussi être positif en cas d'allergie cutanée ou de conjonctivite allergique...). D'autres tests qualitatifs permettent de préciser le type d'allergie (par groupes : par exemple, allergies aux pollens de graminées, aux herbacées,...). Puis des tests IgE spécifiques d'un seul antigène (il en existe une multitude : bouleau, pissenlit, avoine, etc) peuvent être utilisés.De la même façon, le dépistage de l'allergie alimentaire fait appel d'abord à des tests non discriminatifs utilisant un mélange d'allergènes alimentaires (ou trophallergènes) comme Trophatop® ou Rast® fx5. Puis, il est possible de rechercher précisément l'allergène en cause, à l'aide de tests spécifiques d'un seul d'entre eux (fraise, ail,...).Toutefois, la présence d'IgE spécifiques n'est pas forcément synonyme d'allergie. A l'inverse, l'absence d'IgE spécifiques dans le sang n'exclut pas forcément une allergie à l'antigène étudié.rel="nofollow">

rel="nofollow">

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
A lire aussi
IgE totales Publié le 08/06/2001 - 00h00

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan d'une allergie

Forte progression des allergies alimentairesPublié le 02/01/2001 - 00h00

Les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes, en raison de la diversification de notre alimentation. Du simple picotement buccal au redoutable choc anaphylactique, en passant par l'eczéma ou la crise d'asthme, l'allergie alimentaire peut prendre des formes très diverses. La mise en...

Allergie au lait de vache : diagnostic et prise en chargePublié le 11/04/2005 - 00h00

L'allergie aux protéines du lait de vache est la plus fréquente des allergies alimentaires. Elle toucherait 2 à 3% des enfants de moins d'un an, mais reste sous-diagnostiquée, car parfois difficile à diagnostiquer. Elle survient dès la naissance ou au moment du sevrage, persiste pendant les...

Plus d'articles