Hypertension : plusieurs médicaments rappelés en raison d’une impureté

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Lundi 09 Juillet 2018 : 12h11

Plusieurs médicaments à base de valsartan ont été contaminés par une impureté, classée comme cancérigène probable. Ils sont indiqués contre l'hypertension artérielle, l'insuffisance cardiaque et après un infarctus du myocarde 

© Istock
PUB

L'Agence européenne du médicament (EMA) a ordonné le rappel de médicaments à base de valsartan et de valsartan hydrochlorothiazide, utilisés notamment dans le traitement de l'hypertension. De la N-nitrosodiméthylamine (NDMA) aurait été retrouvée dans plusieurs lots.

Cette substance, classée comme cancérigène probable, serait apparue au cours de la fabrication du valsartan. L'impureté ne toucherait que le valsartan fabriqué par la société chinoise Zhejiang Huahai Pharmaceuticals.

En France, c'est l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui s'est fait l'écho de ce rappel de médicaments. L'autorité sanitaire a communiqué la liste des produits concernés. Plus d'une cinquantaine de références seraient visées. Parmi elles, des génériques produits par les laboratoires Arrow, Biogaran, ou encore Cristers.

"Pas de risque aigu pour le patient"

PUB

Ce rappel de médicaments s'adresse aux professionnels de santé (les officines, les grossistes-répartiteurs ou encore les pharmacies hospitalières) et non aux patients. "Il n’existe pas de risque aigu pour le patient", a rassuré l'ANSM. Néanmoins, l'impact précis de la présence de NDMA dans le valsartan reste encore à déterminer.

"Les patients traités par l’une des spécialités de valsartan impactées ne doivent ni arrêter d’eux-mêmes leur traitement, ni rapporter leurs boîtes à la pharmacie", a continué l'autorité. C'est lors de la prochaine délivrance de leurs médicaments que les patients se verront proposer d'autres références, exemptes de défaut.

Pour éviter toute pénurie, l'ANSM est en contact avec les laboratoires pour garantir l'approvisionnement de ces traitements de substitution. En cas de question, les malades peuvent se rapprocher de leur médecin ou de leur pharmacien.

Le valsartan est utilisé dans le traitement de l'hypertension artérielle et de l'insuffisance cardiaque. La molécule est prescrite également après un infarctus récent du muscle cardiaque. (myocarde).

PUB
PUB
A lire aussi
Mediator : l’État est aussi responsablePublié le 15/07/2014 - 09h17

L’affaire du Mediator nous faisait oublier depuis le début que c’est l’État qui est en charge de la sécurité du médicament et que sur ce point l’État français a gravement failli.Comment expliquer que depuis le retrait du médicament des marchés espagnols et italiens en 2003 et 2005,
...

Plus d'articles