Les gamma GT, c'est quoi ?

Les gamma GT, c'est quoi ?

Les gamma GT (gamma glutamyl transpeptidase) sont des enzymes naturellement présentes dans le foie, les reins, le pancréas. Un taux anormalement élevé de gamma GT peut révéler un problème au niveau de ces organes, comme une hépatite ou une obstruction des voies biliaires. Mais un excès de gamma GT peut également indiquer un alcoolisme chronique.

Les gamma GT sont des enzymes dont le taux augmente lorsque le foie est agressé

Les gamma GT sont des enzymes présentes dans de nombreux organes (foie, rein, intestin, pancréas…). Elles sont impliquées dans le métabolisme des acides aminés, les éléments de base des protéines. Leur dosage sanguin est normalement inférieur à 35 UI/l ou plus précisément compris entre 7 et 40 UI/l chez l'homme et 7 à 28 UI/l chez la femme. Mais certaines maladies augmentent leur taux.

C'est le cas des hépatites, qu'elles soient virales, microbiennes ou toxiques provoquées par une intoxication médicamenteuse ou alcoolique.

D'autres affections sont associées à une hausse des gamma GT : cholestase (obstruction des voies biliaires), insuffisance rénale, cardiaque, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, pancréatite, cancer du foie, du pancréas et du sein, cirrhose, mélanome, hyperthyroïdie, obésité, diabète, hypertriglycéridémie, certains médicaments (somnifères, anti-diabétiques, pilule contraceptive, antihypertenseurs, anti-dépresseurs, anti-cancéreux…), etc.

L'alcoolisme chronique élève aussi les gamma GT

Il existe une autre situation qui entraîne une augmentation des gamma GT : l'alcoolisme. Attention, les gamma GT n'augmentent pas du jour au lendemain. C'est ainsi qu'une intoxication aiguë (une prise d'alcool ponctuelle) ne joue pas sur le taux de gamma GT. Seule une intoxication chronique (quotidienne) sur plusieurs semaines (3 semaines à un mois environ) se traduit par une hausse du taux sanguin des gamma GT. Dans le cas d'une ré-alcoolisation, l'augmentation des gamma GT est plus rapide, en 1 à 2 semaines. En revanche, le taux se normalise assez rapidement après un sevrage, en 48 heures environ.

C'est ainsi que ce dosage est utilisé comme marqueur de l'intoxication alcoolique chronique. On peut par exemple, grâce à ce dosage, vérifier si une personne est restée abstinente sur le long terme. En revanche, ce dosage n'indique pas la quantité d'alcool consommée ponctuellement. A noter enfin que dans 5% des cas environ, aucune explication à l'augmentation des gamma GT n'est retrouvée…

Article publié par Isabelle Eustache le 06/10/2008
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Manuel Merck, Larousse médical.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Gamma glutamyl-transpeptidase (yGT) [GammaGT]

  • Prélèvement : Prise de sang veineux
    Bilans : Bilan biologique d'une intoxication alcoolique (énolique, éthylique) - ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating