• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    26 avis
  • Commentaires (0)

Eté et sexualité : gardons la tête froide !

Eté et sexualité : gardons la tête froide !

Une grande enquête internationale sur la sexualité des femmes (Summer Loving Survey*) réalisée en 2006 permet de mettre en évidence les changements d'habitudes sexuelles en été et leurs conséquences.

Une sexualité plus intense l'été

Quarante-sept pour cent des femmes affirment avoir une sexualité plus active en été, un quart d'entre elles se jugeant plus sexy et 37% estiment que leurs relations sexuelles sont plus satisfaisantes l'été. Une femme sur cinq a déjà connu une aventure d'un soir lors des vacances estivales. L'été semble donc être une période propice à une sexualité plus intense.

Sexualité insouciante

Mais il y a un revers à cette situation. Les gynécologues constatent malheureusement que les interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont plus demandées l'été ou à la rentrée et l'étude confirme une certaine insouciance :

- 27 % des femmes disent qu'elles sont plus enclines à oublier leur pilule l'été que dans l'année. Sachant que dans l'année, déjà trois quarts des femmes affirment parfois oublier de la prendre, ce chiffre est donc probablement encore plus élevé l'été !
- 15 % des femmes ayant eu une aventure d'un soir pendant leurs vacances n'ont utilisé aucun moyen de contraception !
- 27 % des femmes n'ont utilisé aucune protection mécanique (préservatif féminin ou masculin) pour se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST)
- 17 % des femmes en couple ont eu des rapports avec leur partenaire habituel sans aucune protection alors qu'elles n'avaient pas planifié de grossesse.
- Une femme sur 6 avoue qu'elle prendrait un risque de grossesse non désirée pour ne pas ternir la relation qu'elle entretient avec son partenaire !
- 48 % des femmes ne savent pas que l'efficacité d'une pilule peut être affectée par des vomissements ou des diarrhées. Or ce type de problèmes se rencontre très fréquemment en cas de vacances dans un pays étranger.

Tout cela fait penser que profiter des vacances, c'est agréable, y compris sexuellement, mais que certaines femmes inconscientes, mettent en jeu leur vie (sida ou autres IST), ou prennent un risque de grossesse non désirée. Il reste donc toujours important d'en parler auparavant avec son médecin, d'informer les jeunes autour de vous sur la sexualité, et de garder la tête froide, même en cas de désir d'aventure….

* Summer Loving Survey est une enquête internationale portant sur plus de 57.000 femmes âgées de 16 à 40 ans et réparties dans 10 pays. L'enquête avait été réalisée par Harris Interactive pour le compte d'Organon au cours des mois d'août et septembre 2005.

Mis à jour par Dr Catherine Solano - médecin sexologue le 13/07/2011
Créé initialement par le 14/08/2006

Sources : Summer Loving Survey, laboratoire Organon, juillet 2006.

Trouvez-vous cet article intéressant ?