Enfant et varicelle : tout savoir

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 03 Novembre 2006 : 01h00
Mis à jour le Lundi 30 Janvier 2012 : 14h46
-A +A
Votre enfant a la varicelle ? Est-ce grave ? Quels sont les risques de contagion de la varicelle ? Quel est le traitement ordinaire de la varicelle ?

Varicelle : bénigne et grave à la fois !

Généralement bénigne, la varicelle est très contagieuse et peut se révéler particulièrement dangereuse chez les femmes enceintes et les personnes ayant des défenses immunitaires affaiblies.

Chez les enfants aussi, la varicelle engendre parfois de graves complications. Les complications les plus fréquentes chez les enfants sont la surinfection cutanée pouvant évoluer vers une septicémie, les troubles neurologiques et la pneumonie.

Si votre enfant présente un mal de tête important ou des signes cérébraux dans les 3 à 6 jours suivant l'éruption des boutons, consultez immédiatement un médecin.

Le traitement de la varicelle

  • Pour traiter les boutons de varicelle, donnez un bain tous les jours, voire deux fois par jour.
  • Utilisez un savon ou un produit lavant ne contenant pas d'antiseptique.
  • Ne pas appliquer de talc sur les boutons !
  • Ne pas appliquer sur la peau un produit (crème, pommade, gel) contenant un antibiotique, un antiviral, un antiprurigineux ou un anesthésique. Seule la chlorhexidine est utile pour prévenir la surinfection liée à la varicelle. Pour connaître le produit adéquat, il faut demander au médecin ou au pharmacien.
  • En cas de fièvre, utilisez uniquement du paracétamol. Jamais d'aspirine en cas de varicelle ni d'anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS) !
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 03 Novembre 2006 : 01h00
Mis à jour le Lundi 30 Janvier 2012 : 14h46
A lire aussi
Varicelle Publié le 20/11/2002 - 00h00

La varicelle est une maladie éruptive et contagieuse, due à un virus.Attention, on assiste actuellement à une augmentation de l'âge moyen de la varicelle avec pour conséquence plus de formes graves. En effet, dans 1 à 5% des cas, la varicelle se complique de surinfections.

Varicelle : pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens chez l'enfant ! Publié le 21/07/2004 - 00h00

En pleines bouffées épidémiques de varicelle, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) conseille de ne pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les enfants. Quelques rares complications, mais graves, ont été enregistrées. Aussi, en...

Plus d'articles