Epidémie de varicelle : le double des prévisions hivernales !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 22 Janvier 2001 : 01h00
-A +A
Après le démarrage spectaculaire de l'épidémie de gastro-entérites, suivi immédiatement par l'apparition grippale, ce sont maintenant les premières poussées épidémiques de varicelle qui se déclarent. Au cours des deux premières semaines de janvier 2001, le seuil épidémique de varicelle a été pulvérisé. Le nombre de cas diagnostiqués a doublé par rapport aux prévisions saisonnières.

Les fortes bouffées épidémiques de varicelle, observées très précocement cette année pendant la première moitié du mois de janvier 2001, sont attendues durant tout l'hiver et le printemps jusqu'au début de l'été. Chaque année, plus de 700.000 sujets sont concernés. Bénigne chez l'enfant, les complications touchent essentiellement les adultes qui n'ont jamais attrapé cette maladie au cours de leur enfance et qui sont en contact avec leurs enfants ou leurs petits-enfants atteints, soit plus de 5% de personnes dans ce cas. Chez ces sujets, la varicelle peut provoquer des troubles pulmonaires, une forte fièvre et des difficultés respiratoires. Cette année, parmi les patients hospitalisés pour pneumonie varicelleuse, 69% des personnes étaient âgées de 15 ans ou plus.Il est donc indispensable de protéger les parents et les grands-parents susceptibles de l'attraper ! En cas de soupçons, n'hésitez pas à consulter rapidement.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 22 Janvier 2001 : 01h00
Source : Réseau Sentinelles, INSERM U444, Antoine Flahault, janvier 2001.
A lire aussi
Le vaccin contre la varicelle est arrivé ! Publié le 10/11/2004 - 00h00

La varicelle, maladie infantile la plus contagieuse, est bénigne dans 95% des cas. Cependant, elle peut parfois se révéler redoutable, voire fatale. Après une expérimentation très concluante aux Etats-Unis, le vaccin contre la varicelle est désormais disponible dans les pharmacies...

Varicelle en chute libre aux Etats-Unis Publié le 25/02/2002 - 00h00

L'apparition d'un vaccin contre la varicelle, en 1995, a contribué à un net recul de la maladie aux Etats-Unis : 70 à 80 % de cas en moins suivant les régions.

Varicelle : pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens chez l'enfant ! Publié le 21/07/2004 - 00h00

En pleines bouffées épidémiques de varicelle, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) conseille de ne pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les enfants. Quelques rares complications, mais graves, ont été enregistrées. Aussi, en...

Plus d'articles