L’enfant surdoué, portrait-robot

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Mercredi 13 Juillet 2016 : 09h50
Mis à jour le Lundi 05 Septembre 2016 : 15h59
-A +A

Avec l’abondance d’informations disponibles sur Internet, on aurait tendance à voir des enfants surdoués -plus exactement doués- un peu partout. La psychologue Arielle Adda, référente dans le domaine des enfants doués -surdoués ou à Haut Potentiel Intellectuel- démêle le vrai du faux dans les signes de douance, comme le langage ou la grande sensibilité.

L’enfant doué est-il celui que l’on croit ?

"Doués" ou "surdoués" ?

Certains spécialistes écartent volontairement de leur vocabulaire les qualificatifs de "surdoué" et de "haut potentiel intellectuel" (HPI), qui met l’enfant ou l’adulte à part.

Arielle Adda : « Ces enfants ne sont pas "surdoués" mais parmi les meilleurs (QI supérieur à 130). On peut être doué pour la musique, le dessin, le tennis etc. Lorsque l’on parle de douance sous l’angle scolaire, sa caractéristique principale est d’avoir un esprit plus rapide. Ceci est vérifié du point de vue neurologique : les connexions neuronales sont plus nombreuses et plus véloces que la moyenne. Ce substrat biologique est bien présent dans la douance, même s’il ne se suffit pas à lui seul ».

Enfants surdoués : la précocité du langage n’est pas une obligation

L’une des principales caractéristiques des enfants "surdoués" est une plus grande maturité du langage. Ils ne vont pas forcément parler plus tôt mais lorsqu’ils le feront, ils emploieront alors un langage abouti, excellent, en choisissant le mot précis au sein de phrases reflétant exactement la pensée. Certains préfèrent parler une fois qu’ils sont en mesure de ne plus écorcher les mots, d’utiliser une syntaxe correcte ; la syntaxe illustrant la clarté de la pensée.

Arielle Adda : « Les enfants doués sont généralement repérés à l’entrée à la maternelle du fait de difficultés particulières pour s’intégrer, notamment parce qu’ils ne comprennent pas que les autres enfants ne parlent pas du tout ou mal. Le langage s’accompagne généralement d’une maturité de pensée. C’est à ce moment-là que les parents se posent des questions, autour de l’âge de 3 ans et demi, se renseignent et consultent. La découverte de la douance peut survenir aussi plus tard, lors d’une dégradation des résultats scolaires, car jusque-là, ils n’avaient pas véritablement besoin de travailler pour réussir ».

A lire aussi : Comment un enfant surdoué peut-il être en échec scolaire ?

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Mercredi 13 Juillet 2016 : 09h50
Mis à jour le Lundi 05 Septembre 2016 : 15h59
Source : D’après un entretien avec la psychologue Arielle Adda (Paris)
Pour en savoir plus :
Arielle Adda a rédigé de nombreux ouvrages dont "L'enfant doué : l'intelligence réconcilée" (Ed Odile Jacob) et "Le livre de l'enfant doué" (Ed Solar) 
Les chroniques d’Arielle Adda : http://www.journaldesfemmes.com/account/arielle-a-5029160
* www.mensa-france.org
 
A lire aussi
Et si mon enfant était surdoué ? Publié le 11/05/2015 - 12h55

Surdoué comme on le dit encore, ou précoce. Le terme officiel est « à hauts potentiels ». Quel que soit le nom qu’on leur donne, à peu près 2% de la population a une intelligence quantitativement et qualitativement (ou fort) différente de celle des autres, qui s’accompagne d’un mode...

Actes de violence : savoir en parler aux enfants selon leur âge Publié le 19/11/2015 - 11h34

Nous vivons dans un monde où la violence est mise en avant dans les médias, télévision, radio, internet, et où les adultes en parlent facilement. Les enfants de tout âge sont donc exposés à la vision ou à la constatation d’actes de violence, et cette exposition est susceptible de les...

Plus d'articles