Écrire pour extraire nos peurs

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 25 Février 2008 : 01h00
Mis à jour le Lundi 16 Avril 2012 : 13h59
-A +A
Nous avons tous des peurs en nous, petites ou grandes. Ces peurs nous limitent beaucoup. Comment faire pour les atténuer et faire diminuer le frein qu'elles représentent ? Grâce à l'écriture, testez votre capacité à changer.

Comment extraire cette peur qui vous paralyse ?

Adeline a peur de rater l'oral de son examen. Elle se dit « Je suis sûre que je vais avoir un trou de mémoire ». Et elle se le répète plusieurs fois par jour. Tant et si bien qu'elle s'imagine déjà en train de rater cet examen.

Que faire ? Changer d'état d'esprit bien sûr. Mais c'est facile à dire. Il existe une méthode extrêmement simple qui peut l'aider. De quoi s'agit-il ? Commencez par écrire sur un bout de papier, en la prononçant à voix haute, la phrase qui vous bloque et qui correspond à votre peur. Puis détruisez cette feuille, idéalement en la brûlant. Vous pouvez aussi préférer l'enterrer dans votre jardin. Ces gestes vont contribuer à évacuer ces idées de votre esprit.

En effet, énoncer une phrase à voix haute permet de faire diminuer les peurs à ce sujet. C'est une des raisons du succès des psychothérapies. Vous allez en parler à quelqu'un et déjà certaines peurs vont s'extérioriser et disparaître. Le fait d'écrire ces paroles augmente encore ce pouvoir d'expulsion de votre peur, car une partie différente de votre corps exprime cette peur. Et puis détruire physiquement votre document est un acte symbolique qui dit à votre cerveau instinctif, impulsif, primitif que cette peur, vous n'en voulez plus.

Comment aller plus loin contre ses peurs ?

Une fois cet acte réalisé, vous pouvez encore aller plus loin. Cette fois, vous allez écrire ce que vous avez envie de ressentir pour remplacer cette peur. Pour Adeline, cela peut être par exemple : « J'ai confiance, j'ai de la mémoire et je saurai réagir si j'ai une hésitation ». Ou une autre phrase qui correspondra mieux à ce qu'elle peut penser en vérité. Évitez d'aller dans l'excès et d'écrire « je suis la meilleure et je vais pulvériser le record de la meilleure note ». En effet, une partie de vous aura du mal à y croire. Restez réaliste, c'est beaucoup plus efficace. Une fois écrite, lisez cette phrase à voix haute pour voir si elle vous convient, puis pour vous en imprégner. Gardez-la en vue et relisez-la plusieurs fois par jour en la prononçant quand c'est possible.

Vous pouvez aller encore un peu plus loin si vous le souhaitez. Il s'agit cette fois d'écrire un engagement envers vous-même. Adeline pourrait noter en plus de sa phrase anti-peur : « Je m'engage à faire le maximum pour réussir mon examen ». Ou encore : « Je m'engage à me faire confiance ».

Alors, pour tester cette méthode très simple, il vous suffit de repérer la ou les peurs qui vous bloquent.

Commencez par agir sur une petite peur et vous serez surpris des résultats. Cela vous donnera confiance pour vous attaquer à des peurs plus fortes.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 25 Février 2008 : 01h00
Mis à jour le Lundi 16 Avril 2012 : 13h59
A lire aussi
Comment prendre la parole en public ? Publié le 22/02/2010 - 00h00

Antoine Ehrhard est à la fois comédien formé aux méthodes américaines de l'Actor's Studio et psychothérapeute utilisant la Gestalt. Il a accepté de nous donner des conseils pour la prise de parole en public. Ses deux expériences lui permettent d'être particulièrement bien placé pour aider...

Comment se préparer aux examens ? Publié le 02/06/2008 - 00h00

Quand les examens approchent, le stress monte. Tant que cette tension est stimulante et vous encourage à travailler, elle est très bénéfique. Mais quand le stress devient angoissant, voire paralysant, il est préférable de faire son possible pour l'atténuer. Alors, quelles sont les mesures à...

Ados : pour réussir, luttez contre la peur de perdre Publié le 15/05/2006 - 00h00

Quand on passe un examen, que l'on dispute un match sportif, on ressent l'envie de réussir, de gagner. Mais cet élan vers la réussite peut être anéanti par une peur paralysante de rater, de perdre. Pourquoi cette peur devient-elle si handicapante ?

Au secours, j'ai peur d'aller chez le dentiste... Publié le 25/11/2008 - 00h00

Peur panique, phobie, les soins dentaires ne sont pour personne un moment paradisiaque. Mais pour certaines, cela va parfois très loin. Ils évitent totalement le dentiste et finissent par se retrouver avec un sourire très abîmé qui peut réellement les handicaper dans leur vie professionnelle...

Plus d'articles