Diabète et lésions du pied : suivi et hygiène pour éviter l'amputation

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Novembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Mardi 16 Mai 2017 : 11h38
-A +A

L'amputation d'un pied nous semble d'un autre âge. Pourtant, on en réalise des milliers chaque année en France à cause du diabète. Cette complication très grave pourrait être évitée par un suivi annuel et le respect de quelques règles d'hygiène très simples. Mais si les soins du pied étaient remboursés, il y aurait probablement moins d'amputations…

Le diabète est source de complications très graves au niveau des pieds

C'est pourquoi les pieds du diabétique doivent être régulièrement examinés par le patient lui-même, mais également par un podologue. Un diabète mal équilibré expose à trois types de complications au niveau des membres inférieurs :

  • des problèmes infectieux, comme des mycoses et des infections bactériennes ;
  • des difficultés de cicatrisation en cas de blessure ou des nécroses distales ;
  • des troubles de la sensibilité superficielle.

L'amputation du pied peut être la conséquence d'un diabète mal suivi

L'absence d'une surveillance rapprochée et d'un suivi régulier du diabète, la moindre petite plaie ou microcoupure au niveau des pieds peut prendre des proportions dramatiques chez les personnes atteintes de diabète, en raison des difficultés de cicatrisation. Le risque d'amputation du pied est alors réel. De la même façon, en raison d'une sensibilité altérée, il est facile de se brûler sévèrement ou de se blesser sans même s'en rendre compte. La plaie peut alors s'aggraver sans aucun signe d'alerte.

L'Association française des diabétiques recommande donc aux patients de consulter régulièrement, au moins tous les ans, et au moindre signe d'alerte.

Il est également essentiel pour les diabétiques d'examiner leurs pieds de très près tous les jours et de respecter certaines règles d'hygiène :

  • séchage minutieux des pieds, et entre les orteils, après chaque douche ou bain, en profiter pour vérifier l'absence de lésion ou d'égratignure,
  • ne pas marcher pieds nus,
  • porter des chaussures confortables,
  • exercer une activité physique adéquate, etc.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Novembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Mardi 16 Mai 2017 : 11h38
Source : Association française des diabétiques (AFD)
A lire aussi
Diabète : prévenir plutôt que guérir Publié le 26/01/2015 - 07h00

Souvent détecté par ses complications, le diabète de type 2 représente près de 90 % des cas dans le monde. Des outils de prévention et de détection existent aujourd’hui et permettent de limiter les dégâts, parfois irrémédiables, de cette maladie. 

Le pied du diabétique expliqué en BD Publié le 11/09/2012 - 10h13

Chez certains diabétiques, le pied est une partie du corps fragile qui mérite une très grande attention. Afin d’inciter les patients à une surveillance quotidienne de leurs pieds et à des soins appropriés pour éviter une ulcération grave, les laboratoires Roche ont conçu une BD. Le dessin...

Diabète : mon programme de suivi Publié le 23/11/2009 - 00h00

Tout diabète nécessite une prise en charge reposant principalement sur des règles d'hygiène, notamment alimentaires. Avec ou sans traitement médicamenteux, le suivi est essentiel. Quelles sont les bases de ce suivi du diabète et quels sont les objectifs ?

Plus d'articles