Départ en retraite : préparer une nouvelle vie

Publié par Psychonet Production le Jeudi 10 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 10 Mai 2004 : 02h00
Le départ à la retraite, en provoquant inéluctablement une rupture de rythme et d'habitudes de vie, génère régulièrement des angoisses pour l'avenir. Mais aujourd'hui, grâce au recul des déficits associés à l'avancée en âge, quitter la vie active n'est plus synonyme "d'activité zéro". A condition d'avoir bien préparé la transition, nombre de retraités parviennent en effet à organiser plus qu'agréablement leur nouvelle vie.

Vieux d'hier et vieux d'aujourd'hui

Jusqu'à ces dernières décennies, on faisait son entrée en vieillesse lorsqu'on quittait la vie active pour prendre sa retraite. Les psychosociologues n'hésitaient d'ailleurs pas à parler de la retraite comme d'une «mort sociale». Aujourd'hui, grâce à l'augmentation de la longévité et à l'amélioration des conditions de vie, il en est heureusement tout à fait autrement. «Malgré quelques îlots de résistance, le divorce des concepts vieillesse et travail rémunéré semble à présent consommé», note Noëlle Alfödi, kinésithérapeute en gériatrie, dans «La vie toujours» (éd. Albin Michel). En partant en retraite vers 60 ans en moyenne, hommes et femmes ont, en effet, près de 20 années de «libre» devant eux, deux décennies pour profiter, partager, découvrir et s'amuser.

Gérer le retour à la maison

Parfois attendu comme une libération, le “retour à la maison” au moment du départ en retraite risque de s'avérer ardu s'il n'est pas suffisamment préparé. Les journées peuvent se révéler longues et solitaires, ou au contraire surchargées de la présence constante du conjoint, et la libération du travail et de ses contraintes pourrait trouver dans ce cadre une contrepartie peu avantageuse. Plutôt que d'improviser le moment venu, il est donc nécessaire de trouver une - ou plusieurs – autres occupations. Diverses associations adaptent et encadrent au besoin les activités aux exigences particulières des seniors. Reprenez ou découvrez un sport, participez à la vie d'une association, inscrivez-vous à un club pour voyager ou faire des rencontres…Profitez également des richesses d'internet, très au point pour les échanges entre retraités...

Publié par Psychonet Production le Jeudi 10 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 10 Mai 2004 : 02h00
A lire aussi
La boulimie : une maladie insidieusePublié le 07/01/2002 - 00h00

La boulimie est caractérisée par l'ingestion compulsive de grandes quantités de nourriture (souvent en cachette), généralement suivie de régurgitations provoquées. Elle apparaît vers 17-20 ans et peut durer de longues années. 2 % de la population féminine générale et 4 à 8 % de la...

Cancer du sein : " un guide à l'usage des femmes "Publié le 18/06/2003 - 00h00

Dès l'annonce de la redoutable nouvelle, le choc est très violent, le ciel nous tombe sur la tête, on perd nos repères, le tout avec une terrible sensation d'isolement. Les questions se bousculent, on ne sait pas toujours les formuler, les organiser ou tout simplement à qui les poser. Pour...

Comment rompre avec le tabac ?Publié le 07/01/2002 - 00h00

Nombreux sont les fumeurs qui cherchent à arrêter ou qui pensent pouvoir le faire, tout en refusant de s'interroger sur la dépendance dont ils sont victimes. Pourtant, les mauvais arguments, qui prennent le plaisir comme alibi, servent souvent à cacher une véritable faiblesse face au tabac....

Aider une personne alcoolique à s'en sortirPublié le 10/01/2002 - 00h00

En France, on estime à 2 millions le nombre d'alcooliques dépendants et à 5 millions le nombre de buveurs excessifs. Cela signifie que presque chacun d'entre-nous en compte un dans son entourage. Mais entre mensonges et promesses jamais tenues, amour et colère, vivre aux côtés d'une personne...

Plus d'articles