Crise de goutte : que faut-il boire et ne pas boire ?

Mise à jour par Isabelle Eustache le 07/10/2015 - 17h09
-A +A

La goutte est une maladie à forte prédominance masculine, qui se manifeste par des crises intenses et de survenue brutale, de douleurs à la base du gros orteil. Les boissons alcoolisées sont pointées du doigt. En pratique, quelles sont les boissons recommandées et celles à éviter lorsque l'on est atteint de goutte ?

À quoi est due la goutte ?

La goutte est due à un excès d'acide urique qui tend à se cristalliser dans les articulations, le plus souvent à la base du gros orteil. La réaction inflammatoire peut être si intense qu'elle empêche de poser le pied à terre.

Que peut-on faire pour prévenir les crises de goutte ?

En plus d'un traitement médicamenteux, il est recommandé de limiter tous les aliments et toutes les boissons susceptibles d'augmenter le taux d'acide urique.

Contre la goutte, évitez les aliments riches en purine

Il convient de limiter les aliments riches en purine (abats, anchois, hareng, sardines, les fruits de mer, certaines viandes...), car l'organisme fabrique de l'acide urique à partir de cette molécule.

C'est la base du régime anti-goutte.

Initialement publié le 07/12/2009 - 01h00 et mise à jour par Isabelle Eustache le 07/10/2015 - 17h09 (1) The Lancet, 363 : 1270-1276, 2004 ; (2) Hyon Choi et coll., British Medical Journal, édition accélérée en ligne, février 2008 ; (3) Neogi T. et coll., Boston, USA ; Panorama du Médecin, 16 novembre 2009.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
legoutteux13

C'EST CLAIR ET CONCIS....COMME L'EAU!

mayalub

Personnellement, les crises que j'ai eu sont arrivées après la boiosson de vin blanc ou de cidre.
Le coktail huîtres/vin blanc(ou champagne) est terrible.

Alchtroumpogarte

Il y a une erreur dans l'article à propos de l'alcool : la bière est effectivement riche en purines donc a proscrire mais l'alcool en général ne contient pas de purines : par contre les sous produitssa dégradation et son élimination ralentissent l'élimination de l'acide urique

PUB
A lire aussi
Goutte : pas une goutte de bière ! Publié le 07/10/2015 - 17h46

Depuis longtemps, la consommation l'alcool a été associée à un risque accru de goutte, maladie inflammatoire des articulations, particulièrement fréquente chez les hommes. Or tous les alcools n'agissent pas de la même façon sur ce risque. La bière se...

Le retour de la goutte Publié le 07/10/2015 - 17h40

Il y a une cinquantaine d’années encore, la goutte était une maladie devenue plutôt rare. Or aujourd’hui, les crises de gouttes font souffrir de plus en plus de Français. Comment repérer cette maladie rhumatismale , la traiter et comment prévenir les...

Plus d'articles