Ce qu’on ne vous a pas dit sur la crème solaire

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Juin 2015 : 11h11
Mis à jour le Vendredi 19 Juin 2015 : 12h20

Certes, l’enquête a été menée aux États-Unis, mais il est à parier que cela concerne aussi les Français. Selon cette étude, 43% des consommateurs ne comprennent pas à quoi correspond l’indice de protection affiché par leur crème solaire. Alors que faut-il savoir exactement pour bien protéger sa peau du soleil ?

Crème solaire : à quoi correspond l’indice de protection ?

Sur les 114 personnes interrogées à l’occasion d’une consultation dans un service de dermatologie, 75% ont déclaré utiliser une crèmesolaire en prévention des coups de soleil et 66% pour éviter un cancer de la peau. 80% d’entre eux la choisissent notamment en fonction de l’indice de protection solaire (FPS), mais 43% ont avoué ne pas comprendre à quoi correspond exactement cet indice.

Le FPS indique la protection conférée contre les UVB (B comme brûlure, soit contre les UV responsables des coups de soleil). Ainsi, un produit affichant l’indice 30 arrête 96% des UVB et une crème solaire d’indice 50 stoppe 98% des rayons. Les crèmes solaires protègent aussi systématiquement contre les UVA (responsables du vieillissement de la peau), mais cet indice n’est pas mentionné car la réglementation européenne oblige à ce qu'elle soit au moins égale à un tiers de la protection contre les UVB. Donc votre crème FPS 30 pour les UVB a aussi un indice d’au moins 10 vis-à-vis des UVA.

PUB

Comment bien se protéger du soleil ?

La protection à 100% n’existe pas. L’application de crème solaire doit donc être impérativement couplée aux autres bons comportements : pas d’exposition excessive même après application de crème solaire, pas d’exposition entre 12 et 15h, port d’un chapeau et de vêtements couvrants.

Même sous un parasol il faut se protéger du soleil en raison de la réverbération des UV sur le sable et sur l’eau bien sûr.

L’application de crème solaire est à renouveler régulièrement, toutes les deux heures au moins et toujours après une baignade, même si la crème affiche "résistante à l’eau" (laquelle a l’avantage de vous protéger plus longtemps dans l’eau).

Jamais d’enfant en bas âge au soleil !

Et pour les enfants, choisir l’indice maximal, soit 50+.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 19 Juin 2015 : 11h11
Mis à jour le Vendredi 19 Juin 2015 : 12h20
Source : Kong B.Y. et al., JAMA Dermatol. Published online June 17, 2015. doi:10.1001/jamadermatol.2015.1253, http://archderm.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=2319715.
A lire aussi
Crème solaire : mode d'emploiPublié le 22/05/2006 - 00h00

La crème solaire n'est pas faite pour s'exposer davantage au soleil ! Contre le vieillissement de la peau et le cancer cutané, pas de secret, il faut limiter les expositions. De plus, pas de soleil sans crème de protection, d'indice élevé et impérativement contre les UVA et les UVB. Comment...

Crèmes solaires : on ne vous a pas encore tout dit !Publié le 05/07/2010 - 00h00

La semaine dernière, e-sante vous mettait en garde contre une substance entrant dans la composition de certaines crèmes solaires, susceptible de favoriser le cancer de la peau, contrairement à l'effet recherché. Il y a cependant beaucoup d'autres informations utiles à connaître sur les crèmes...

Mieux bronzer, c'est mieux se protégerPublié le 10/07/2000 - 00h00

Même s'il est agréable de profiter du soleil, des expositions prolongées peuvent entraîner des effets néfastes pour votre santé, le plus grave étant le cancer de la peau. La protection solaire est donc indispensable et sera d'autant plus efficace qu'elle est bien adaptée à votre type de...

Plus d'articles