• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Comment tirer le meilleur bénéfice d'un traitement contre l'asthme ?

Comment tirer le meilleur bénéfice d'un traitement contre l'asthme ?Le traitement est adapté par le médecin en fonction de la gêne provoquée par l'asthme. - Les crises occasionnelles n'imposent pas de traitement continu. - Les crises plus fréquentes obligent à prendre un traitement par aérosol plusieurs fois par jour. - Les crises fréquentes et graves imposent un traitement de quelques jours par des comprimés contenant un dérivé de la cortisone. L'utilisation de cortisone pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois est exceptionnelle.

Les objectifs du traitement

Il faut bien distinguer le traitement des crises aiguës d'asthme et le traitement quotidien, à visée préventive. Le traitement de la crise aiguë d'asthme vise à retrouver une respiration calme, à cesser de "s'étouffer", et dans les cas graves, à éviter une évolution vers un état qui imposerait une hospitalisaition. Il s'agit donc de maîtriser la crise pour retrouver un confort de vie normal. Les traitements chroniques de l'asthme visent à diminuer la fréquence des crises aiguës à l'aide d'aérosols "anti-inflammatoires".

Au cours d'une crise d'asthme

Essayez au maximum de garder votre sang-froid. Levez-vous et aggrippez-vous à quelque chose. Efforcez-vous de souffler lentement et le plus profondément possible (c'est en soufflant mieux que vous pourrez mieux remplir vos poumons ensuite). Prenez une ou deux bouffées de l'aérosol que vous a prescrit le médecin pour les crises. C'est un bêta-2-mimétique : il va relâcher les petits muscles des bronches pour les obliger à s'ouvrir à nouveau. L'effet est rapide : vous devez ressentir un soulagement spectaculaire dans les quinze minutes qui suivent. Les notices des aérosols de bêta-2-mimétiques recommandent de ne pas dépasser 12 à 15 bouffées en 24 heures. Mais si la crise ne passe pas, n'hésitez pas à appeler votre médecin traitant, ou à défaut, le médecin de garde ou le Samu : vous avez peut-être besoin d'une injection.


Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : "Traiter une crise d'asthme" Prescrire 1996 ; 16 (162) : 388-393. "Traitement au long cours de l'asthme" Prescrire 1993 ; 13 (133) : 539-524. Andem "Asthme : critères de gravité, aspects diagnostiques et thérapeutiques". In "Recommandations et références médicales" Concours médical 1996 ; (41, suppl 4) : 3-17. "Antiasthmatiques" In "GNP - Encyclopédie pratique du médicament 1999" Vidal éd. Paris 1998 : 1185-1208.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus