Et si les hamburgers rendaient asthmatique ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Décembre 2005 : 01h00
-A +A
Face à l'augmentation des allergies au cours de ces trente dernières années, l'évolution de notre mode de vie a été clairement incriminée. Quel pourrait être le rôle de l'alimentation, et plus précisément celui des fast-foods ?

Des chercheurs néo-zélandais ont voulu tester l'hypothèse selon laquelle l'alimentation pourrait être, en partie, responsable de la hausse de l'asthme et des allergies. Il faut dire qu'en plus de l'hygiène, nos habitudes alimentaires se sont considérablement transformées depuis une trentaine d'années. L'évolution la plus frappante est globalement représentée par la restauration rapide, les plats à emporter et les fast-foods. C'est ainsi qu'aujourd'hui, nous tentons de réhabiliter les fruits, les légumes et les céréales, ainsi que les repas pris tranquillement, en famille et loin de la télé. Inversement, nous essayons de diminuer la part des produits gras et sucrés, consommés à toutes les heures de la journée. Cette étude a été menée auprès de 1.300 enfants âgés de 10 à 12 ans. Des questionnaires ont permis de recueillir des données sur les antécédents d'asthme, l'asthme actuel et les symptômes. Parallèlement, le mode alimentaire des enfants a été renseigné. La collecte de ces informations a été complétée par des tests cutanés pour les allergènes de l'environnement, une mesure de l'hyperactivité bronchique et de l'indice de masse corporel (IMC) afin d'évaluer un éventuel surpoids ou une obésité, ont complété les informations collectées. Après analyse et ajustement des données, ce travail montre que la consommation de hamburgers augmente le risque de développer des symptômes asthmatiques. Cette élévation dépend de la dose : elle n'est que de 17% pour une consommation inférieure à une fois par semaine, mais s'élève à 81% lorsque les enfants consomment un hamburger plus d'une fois par semaine.En conclusion, nos enfants ne devraient pas se nourrir aux fast-foods plus de deux fois par mois !A noter que l'obésité qui guette les assidus des fast-foods est un facteur connu de risque d'asthme. Selon les auteurs, la teneur élevée en sel de ces menus pourrait également être en cause dans ce phénomène.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Décembre 2005 : 01h00
Source : Wickens K. et coll., Allergy, 60 (12) : 1537-1541, 2005.
A lire aussi
Obèse " à l'insu de mon plein gré " Publié le 07/10/2002 - 00h00

Les Américains se rebellent contre l'obésité, Mac Donald est attaqué en justice. Parallèlement, les Français continuent à s'américaniser et l'obésité gagne du terrain chez nous aussi. La cuisine familiale recule pour faire place aux plats cuisinés, souvent bien trop caloriques. Comment se...

Obésité : ces maladies associées auxquelles on ne pense pas Publié le 06/07/2016 - 09h45

L’obésité n’est pas qu’un tour de taille ou une considération esthétique. Etre obèse est une maladie en soi, source de bien des maux. Si l’on connait le diabète, l’hypertension artérielle ou l’arthrose, on ignore souvent la réalité du risque de cancer lié à l’obésité mais...

Plus d'articles