Comment gérer cette période d'après fêtes

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 04 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 04 Janvier 2013 : 10h13
-A +A

Les fêtes ont été épuisantes, et la classique «lundinite» - malaise propre au lundi, jour de retour au bureau - a tendance à durer tout au long de cette première semaine de l'année !

Alors comment faire pour passer le cap ?

Fatigue d'après fêtes...

Que vous soyez parti(e) en vacances ou que vous ayez passé les fêtes à la maison, cette première semaine de janvier est difficile.

  • Vous êtes allé(e) skier ? Vous avez des courbatures.
  • Vous étiez à la campagne ? Vous avez pris un rhume pour cause de maison toujours mal chauffée, à cette période.
  • Vous étiez chez dans la famille ? Vous en revenez harassé(e).
  • Vous êtes resté(e) à la maison ? Vous êtes nerveusement épuisé(e) pour cause d'overdose "d'enfants-jeux vidéo-cris-télé-range tes affaires-ne te gave pas de chocolats-arrête ce robot qui fait un bruit d'enfer".

A cela il faut rajouter :

  • la rentrée scolaire du lundi matin.
  • la maison en bazar que vous n'avez ni le temps, ni le courage de ranger (ou les valises à défaire, les machines à faire, les palmes ou les skis à descendre à la cave).
  • le compte bancaire que vous avez consulté sur Internet hier soir juste avant de vous coucher et dont le résultat aurait pu être un peu moins désagréable.
  • un certain encombrement digestif dû à la succession de repas hors du commun, d'apéritifs amicaux, de grignotages intempestifs.
  • la balance sur laquelle vous avez eu la mauvaise idée de grimper ce matin et qui vous a indiqué un chiffre pas du tout sympathique.
  • la perspective du marathon des cartes de voeux que vous vous étiez pourtant bien promis de démarrer pendant vos RTT mais que vous avez soigneusement occulté.
  • le réfrigérateur qui déborde de restes et ça vous a donné la nausée ce matin en cherchant la bouteille de jus de fruit.

Bref même si vous ne cumulez pas tous ces tracas - et je vous le souhaite en même temps qu'une bonne année ! - la semaine d'après les Fêtes n'est pas facile.

Remise en état de votre système digestif

Il est fatigué pour plusieurs raisons : overdose d'aliments gras et sucrés, manque de fibres (les légumes ne sont pas les stars des menus festifs), bouleversement du rythme alimentaire. Il demande grâce. Surtout si un peu trop d'alcool s'est ajouté à ces débauches.

  • Mettez-vous aux potages : les légumes vapeur sont trop tristounets en hiver, surtout quand on doit faire l'impasse sur le beurre et la crème. Faites d'une bonne soupe de légumes l'essentiel de votre repas du soir pendant toute cette semaine.

    D'autant plus que la saison s'y prête : poireaux, pommes de terre, carottes, potiron et navets sont là. De même que les légumes surgelés prêts à l'emploi. Ne les épicez pas, salez-les juste légèrement.

  • Avec une viande froide, un petit morceau de fromage s'il en reste ou un laitage, vous aurez ainsi des dîners peut-être pas très excitants, mais qui remettront gentiment en piste votre système digestif.

    Surtout si vous y ajoutez un fruit ou mieux encore une compote à la fin.

  • Si jamais vous prenez vos déjeuners à la maison : poisson au four, rosbif (vous n'avez probablement pas mangé de viande rouge ces derniers temps et vous avez besoin de fer) ; légumes en cocotte avec juste un peu d'huile d'olive.
  • Si vous déjeunez au restaurant : grillade ou poisson, pommes vapeur (pas de frites !) ou garniture de légumes.
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 04 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 04 Janvier 2013 : 10h13
A lire aussi
Repas de fin d'année : stratégie plaisir et bien-être Publié le 23/12/2011 - 08h32

À la fin de cette période de festivités presque ininterrompues, votre système digestif commence à renâcler. Mais vous devez encore assurer pour le réveillon et peut-être le déjeuner du 1er janvier. Comment gérer pour manger avec plaisir et éviter les lendemains difficiles ?

Entre Noël et Nouvel An : on récupère ! Publié le 18/12/2008 - 00h00

Si vous voulez tenir la distance, profiter vraiment des fiestas de la fin de l'année sans gonflette et écoeurements, il est indispensable de récupérer entre Noël et le jour de l'An et de mettre votre tube digestif au repos. Ca tombe bien, vous avez un week-end et peut-être même un pont pour...

Mesures simples anti-kilos ! Publié le 31/12/2008 - 00h00

La prise de poids n'est pas une fatalité. On peut, avec des mesures simples et de bon sens, ne pas grossir et même maigrir. Il suffit de manger moins gras, moins sucré et de bien mâcher tout ce que l'on mange.

Plus d'articles