Cigarettes : les fabricants mentiraient sur les teneurs en goudron et nicotine

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Vendredi 09 Février 2018 : 17h05

Les principaux fabricants de tabac auraient menti sur l'efficacité de leurs filtres, d'après le Comité nationale contre le tabagisme. Il dépose plainte auprès de l'Etat.

© Istock
Publicité

Les fabricants de tabac auraient menti. Aux autorités mais aussi à leurs clients, en leur promettant des cigarettes plus "propres". Les micro-orifices proposés par certaines marques n'auraient, en fait, aucune efficacité.

Ces mensonges sont dénoncés par le Comité national contre le tabagisme (CNCT), qui vient de déposer plainte pour "mise en danger délibérée de la personne d'autrui" auprès du procureur de la République. Selon les informations du Monde, quatre fabricants de tabac sont attaqués : BAT, Philip Morris, Japan Tobacco et Imperial Brand.

La méthode de test est en cause

Ces producteurs proposent des cigarettes dont les filtres sont dotés de micro-orifices, censés favoriser l'évacuation des principaux polluants – comme les goudrons – mais aussi de la nicotine. Une parade qui permet aussi de respecter les seuils fixés par le ministère de la Santé.

Mais dans les faits, ces filtres améliorés ne seraient pas différents des autres. Dans des conditions de consommation réelles, ces orifices sont bloqués – soit par les lèvres, soit par les doigts du fumeur. Résultat : "un fumeur qui pense fumer un paquet par jour en fume, en fait, l’équivalent de 2 à 10", dénonce le CNCT dans un communiqué.

L'intitulé de la plainte est peu courant, mais illustre bien le flou qui plane autour de la faute reprochée par le Comité. La "mise en danger délibérée de la personne d'autrui" se situe, en effet, entre la faute intentionnelle et celle qui ne l'était pas. Or, ce seraient les méthodes de test utilisées qui poseraient problème.

Comme l'explique le CNCT au Monde, les expériences sont menées uniquement sur des machines à fumer. Et le laboratoire en charge des tests l'a confirmé au journal du soir : aucune mesure particulière n'a été utilisée pour ces filtres "percés".

Publicité

Des milliers de morts chaque année

A cause de cette tromperie, les fumeurs absorberaient deux fois plus de goudrons que ce qui est inscrit sur le paquet, et cinq fois plus de nicotine. Cela pourrait avoir de sérieuses conséquences sur leur santé.

"Il est prouvé que la probabilité de contracter un cancer ou une maladie cardiovasculaire est positivement corrélée avec la quantité de monoxyde de carbone, de goudron et de nicotine absorbées", souligne le CNCT, qui déplore que des informations partielles ou inexactes soient proposées aux fumeurs.

Rappelons qu'une cigarette abrite jusqu'à 4 000 produits chimiques, dont 50 ont été identifiés comme cancérigènes (goudrons, polonium 210, pyrène, etc). Chaque année, près de 7 000 personnes meurent de cancers ORL, 20 000 de cancers du poumon et plus de 10 000 d'une BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) causée par le tabac.

A lire aussi
Tourner la page du tabac avec la cigarette électroniquePublié le 25/11/2013 - 12h56

Dans son dernier essai, « La cigarette électronique, enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement », le Dr Philippe Presles, tabacologue et ancien fumeur, propose une véritable méthode pour tourner la page du tabac, grâce à la cigarette électronique.Son approche permet d’éviter...

Le cannabis, bien plus cancérogène que le tabacPublié le 27/11/2002 - 00h00

La fumée de cannabis est plus cancérogène que celle du tabac. Ainsi, fumer trois joints est aussi dangereux pour les poumons que fumer 20 cigarettes. Ceux qui considèrent le cannabis moins dangereux pour leur santé peuvent réviser leur position !

Tabac : la chicha, c'est pas mieux...!Publié le 19/02/2007 - 00h00

Originale et festive, la chicha, tout comme le cannabis autrefois, ne doit pas être considérée comme une forme de tabagisme inoffensive, voire écologique. Bien au contraire, et c'est ce que dénonce le Pr Bertrand Dautzenberg, président de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT).

Plus d'articles