C’est l’anniversaire du Viagra : il fête ses 20 ans !

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 26 Mars 2018 : 11h07

La sortie du Viagra®, c'était il y a 20 ans. Retour sur le médicament qui a soulagé des millions d'hommes. 

© Istock
PUB

Joyeux anniversaire à la petite pilule bleue ! Il y a 20 ans, une petite révolution arrivait sur le marché des médicaments : le Viagra®Le 27 mars 1998, ce médicament a été approuvé par l'Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA) pour être commercialisé aux Etats-Unis.

Ce comprimé est devenu très vite indispensable pour les hommes souffrant de troubles érectiles. Ce qui explique les quelques 65 millions d'ordonnances pour ce médicament, fabriqué dans le laboratoire Pfizer.

Une origine inattendue

Il faut savoir que fabriquer un médicament pour traiter les troubles érectiles n'était pas dans l'optique des scientifiques du fabricant. Ils voulaient créer un médicament capable de détendre les muscles lisses autour des artères... et lutter contre les problèmes d'angine de poitrine.

Une molécule, le sildénafil, avait la particularité d'empêcher la destruction du monoxyde d'azote, lui-même responsable de l'assouplissement artériel.

Des tests furent entrepris mais avec des résultats globalement décevants. Sur le point d'abandonner cette piste, les chercheurs furent surpris par la réaction enthousiaste de plusieurs sujets : tous des hommes !

A l'issue de pudiques circonlocutions, ces cobayes confièrent que le traitement leur avait permis de retrouver une inhabituelle vigueur sexuelle.

On relança les expériences, selon un protocole légèrement modifié, pour s'apercevoir qu'effectivement le sildénafil agissait spécifiquement sur les récepteurs du système circulatoire du corps caverneux, c'est-à-dire certains vaisseaux situés dans le pénis, qui, en se gonflant de sang, génèrent l'érection. Le Viagra® était né !

PUB

10 euros le comprimé

L'étape suivante était de fixer le prix du médicament. Deux stratégies se sont opposées. La première de lancer le produit avec un prix modéré pour obtenir des volumes de ventes très élevés. Ou, au contraire, lancer un produit avec un prix très élevé pour tenter de maximiser sa marge brute au risque de voir arriver beaucoup plus rapidement des copies.

C'est la deuxième stratégie qui a été retenue, avec un prix par comprimés approchant les 10 euros (78.50 euros la boîte de 8 comprimés de 100 mg).

L'équipe marketing de la petite pilule bleue se lance alors dans une campagne médiatique pour promouvoir ce nouveau médicament pouvant traiter les "troubles érectiles", supprimant au passage les termes "impuissance masculine" de leur jargon.

Mais leur premier ambassadeur a joué un rôle très important dans la démocratisation des troubles érectiles : Bob Dole, un ancien combattant et candidat à la présidence des Etats-Unis en 1996. Il a admis publiquement, à la télévision recourir à ce médicament. 

"C'est un peu gênant pour moi de parler d'ED (dysfonctionnement érectile) mais c'est tellement important pour des millions d'hommes et leurs partenaires", a-t-il confié. Une stratégie payante quand on voit que 20 ans après, l'utilisation du viagra et les troubles érectiles ne sont plus un sujet tabou.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 26 Mars 2018 : 11h07
PUB
PUB
A lire aussi
Le prix du plaisirPublié le 21/06/2005 - 00h00

Depuis quelques années, il existe des médicaments à visée sexologique, en particulier des facilitateurs de l'érection. Il ne s'agit pas vraiment de soigner une maladie, mais d'y pallier ou d'aider à lever des blocages entraînés par une anxiété paralysante. Mais quel prix un homme est-il...

Plus d'articles