Erection difficile ? Et si c'était vos médicaments ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 07 Décembre 2012 : 08h43
-A +A

Si le désir est le moteur de l'érection, plusieurs facteurs peuvent contribuer aux troubles érectiles. Et si c'était tout simplement votre traitement ? En effet, de nombreux médicaments peuvent perturber l'érection...

Ces médicaments qui perturbent l'érection

L'érection suit votre libido. Il arrive cependant que le désir ne suffise plus pour obtenir une érection compatible avec un rapport sexuel. Il peut s'agir d'un problème de santé ou d'un trouble psychologique.

Il faut bien comprendre que l'érection met en jeu plusieurs mécanismes : vasculaire, hormonal, psychologique. Autrement dit, face à un problème d'érection, il est important d'en parler à son médecin afin d'explorer les différentes causes possibles : dépression, trouble cardiovasculaire, diabète, etc. Et si vous suivez un traitement, une autre piste est à explorer, celles de vos médicaments. En effet, certains peuvent parfaitement être à l'origine d'un trouble érectile. C'est le cas notamment de certaines grandes classes de médicaments d'usage très courant.

Les anxiolytiques

Bien connus sous les noms de Lexomil ®, Xanax®, Tranxène® ou Valium®, les anxiolytiques peuvent provoquer différents effets indésirables, comme des troubles de l'attention, de la mémoire, de l'endormissement, ou encore des troubles érectiles car les anxiolytiques modifient les envies. Mais ces effets sont réversibles, ils disparaissent à l'arrêt du traitement.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Septembre 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 07 Décembre 2012 : 08h43
A lire aussi
Sexualité : quand les médicaments s’en mêlent Publié le 10/07/2015 - 11h11

L’apparition de troubles sexuels avec un nouveau traitement prescrit n’est pas si rare. Car, parmi les médicaments courants pouvant interférer avec la sexualité se trouvent les antidépresseurs et certains antihypertenseurs… Pas d’inquiétude pour autant, ces troubles ne sont pas...

Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle) Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle...

Plus d'articles