Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Boules de geisha : à quoi ça sert ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 10 Janvier 2013 : 22h06
Mis à jour le Vendredi 11 Janvier 2013 : 22h33
-A +A

Si vous n'avez pas entendu parlé de "50 nuances de Grey", le fameux "Mommy porn" (traduction : porno pour les mamans) vendu à des millions d'exemplaires dans le monde entier, c'est que vous vivez dans un monastère.

Si, comme des centaines de milliers de françaises, vous l'avez lu, l'extase ressentie par l'héroïne lorsqu'elle découvre les boules de geisha ne vous a probablement pas échappée.

Mais les boules de geisha, ça ne sert pas seulement à atteindre un certain septième ciel. Ca sert aussi à rééduquer le périnée, ce faisceau de muscles, de ligaments et de membranes, genre de hamac qui enserre l'urètre, l'anus et le vagin. Et qui a une fâcheuse tendance à se distendre non seulement après une grossesse mais aussi au fur et à mesure des années.

Cette distension a, entre autres inconvénients, de favoriser l'incontinence urinaire (pipi involontaire dans la culotte) et les prout-prouts incontrôlés.

Les boules de geisha en titillant le vagin à chaque mouvement que l'on fait contribuent à tonifier le périnée.

Si le vôtre est en piteux état, elles ne remplacent pas une rééducation chez un spécialiste. Mais s'il commence à se ramollir parce que vous n'avez plus 20 ans, les boules de geisha risquent fort de lui faire le plus grand bien. Et de vous éviter les couches quand vous serez nonagénaire !

Si vous n'osez pas aller en acheter dans un sex shop, vous en trouverez là (dans ce magasin très respectable) tout un choix !

Paule

Hay-Smith J, Mørkved S, Fairbrother KA, Herbison GP. Pelvic floor muscle training for prevention and treatment of urinary and faecal incontinence in antenatal and postnatal women. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 4. Art. No.: CD007471. DOI: 10.1002/14651858.CD007471. - Herbison GP, Dean N. Weighted vaginal cones for urinary incontinence. Cochrane Database of Systematic Reviews 2002, Issue 1. Art. No.: CD002114. DOI: 10.1002/14651858.CD002114.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 10 Janvier 2013 : 22h06
Mis à jour le Vendredi 11 Janvier 2013 : 22h33
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Plus d'articles