Bilan lipidique (des lipides)

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Vendredi 01 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 03 Juillet 2014 : 15h50
-A +A
Cholestérol

Qu'est-ce que les lipides ?

Les lipides sont les matières grasses consommées dans l'alimentation.

Les lipides en circulation dans le sang ont deux origines, exogène, c'est-à-dire alimentaire, et endogène, c'est-à-dire produit du métabolisme de l'organisme.

Il existe différents types de lipides (cholestérol, triglycérides, HDL-cholestestérol, etc.) en fonction de la nature et la répartition des molécules qui les composent.

  • Une "hyperlipidémie" est un excès de matières grasses dans le sang.
  • Une "dyslipidémie" est une anomalie des taux de lipides sanguins, soit quantitativement (il s'agit alors d'une hyperlipidémie), soit qualitativement (par exemple un excès de LDL-cholestérol ou un taux de HDL-cholestérol trop bas). Les dyslipidémies peuvent être d'origine héréditaire (le plus souvent) ou secondaire à une maladie particulière.

Dans tous les cas, certains comportements alimentaires aggravent le trouble lipidique et d'autres permettent une amélioration du « profil lipidique », c'est-à-dire de la répartition des différents lipides.

Pourquoi un bilan des lipides ?

Un bilan des lipides peut être utile dans des circonstances très diverses. Il peut :

  • faire partie d'un examen de dépistage d'anomalies des lipides à titre systématique, au cours d'une consultation de médecine du travail par exemple.
  • être utile aussi dans un contexte de dépistage familial lorsqu'une anomalie lipidique héréditaire est retrouvée chez l'un des membres de la famille.
  • être réalisé au cours d'un examen de dépistage orienté par la présence de maladies particulières : obésité, diabète.

    Dans ces cas, la prise en charge médicale de ces affections doit alors être conjointe.

  • être parfois demandé au cours de certaines maladies (du foie par exemple) ou au cours de certains traitements (contraception) quand l'affection ou le traitement sont susceptibles d'entraîner des pertubations lipidiques.
  • Enfin, lorsqu'une anomalie lipidique est connue, le bilan biologique est régulièrement contrôlé pour suivre l'évolution des troubles sous traitement médical et diététique.

Le dépistage et le diagnostic des hyperlipidémies sont essentiels car les hyperlipidémies représentent un facteur de risque de maladie cardiovasculaire majeur et une prise en charge est fondamentale.

Guide: 

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Vendredi 01 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 03 Juillet 2014 : 15h50
A lire aussi
LDL- cholestérol Publié le 29/03/2002 - 00h00

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilans : Bilan lipidique - Bilan de santé - Bilan biologique d'une contraception - Bilan d'une fatigue prolongée - Surveillance d'un diabète

Cholestérol : avant les statines, le régime ! Publié le 02/07/2007 - 00h00

Selon une enquête de l'assurance maladie, le nombre de Français prenant un traitement médicamenteux contre le cholestérol (statine) atteint les cinq millions. Or il semblerait que les prescriptions soient rarement conformes aux recommandations. Le point sur la prise en charge des dyslipidémies...

Plus d'articles