Bien choisir un soutien-gorge

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 17 Décembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 20 Janvier 2016 : 15h52
-A +A
Les boutiques spécialisées, tout comme les rayons lingeries des moyennes et grandes surfaces ne se cachent plus. Au même titre que n'importe quel produit, les vitrines s'affichent, voire racolent. Il ne faut pas pour autant sacrifier le maintien et le confort pour la mode. Les seins sont fragiles, ils ne faut pas les malmener au quotidien ni lors des activités sportives. Voici votre guide d'achat soutien-gorge.

L'indispensable soutien-gorge!

La fragilité des seins est réelle et tout dommage irréversible. En effet, ils ne contiennent pas de muscle. Aussi, s'ils sont mal soutenus ou s'ils subissent des mouvements brutaux, les fibres qui les constituent se distendent et la poitrine s'affaisse de façon définitive. Il est donc conseillé de porter quotidiennement un soutien-gorge bien adapté. Et lors d'une pratique sportive, de recourir à un soutien-gorge spécial.

Conseils de base pour bien choisir un soutien-gorge

  • Il est toujours recommandé d'essayer un soutien-gorge avant de l'acheter. Oubliez donc les achats sur Internet ou sinon vérifiez bien les conditions de remboursement ou d'échange.
  • Un bon soutien-gorge maintient bien la poitrine, mais ne la comprime pas. Il ne laisse donc aucune marque sur la peau, tant au niveau des épaules que du dos.
  • Misez toujours sur le confort. Avant de vous laissez emporter par la coquetterie, souvenez-vous que vous allez le porter toute la journée !
  • La taille du soutien-gorge se définit par le tour de dos (85, 90, 95...) et la profondeur du bonnet (A, B, C...). Sachez que plus ces deux valeurs seront adaptées à votre morphologie, plus votre poitrine sera mise en valeur.
  • Les bretelles élastiques offrent le plus de confort et de souplesse, à condition de bien les régler et de les réajuster très régulièrement.
  • Evitez les brassières (à moins d'avoir des petits seins) car elles ne soutiennent pas suffisamment. De la même façon, renoncez aux matières très extensibles (lycra, élasthane...).
  • En ce qui concerne les armatures, d'un côté elles apportent davantage de soutien, d'un autre, un peu moins de confort. La seule règle à respecter est de veiller à ce qu'elles ne gênent pas la poitrine, ni ne la blessent. Parallèlement, changer souvent de forme varie les éventuels points d'appui.
  • Si votre poitrine est lourde, misez impérativement sur le maintien. Ainsi, les formes classiques sont mieux adaptées que les balconnets. Les bonnets doivent être bien englobant et les bretelles larges.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 17 Décembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 20 Janvier 2016 : 15h52
Source : Santé magazine
A lire aussi
Les seins martyrs du sport Publié le 30/08/2005 - 00h00

Les seins occupent une place fondamentale dans l'image du corps de la femme. Raison de plus pour s'inquiéter des mauvais traitements qu'ils subissent parfois dans le sport.

J’ai les seins qui tombent : que faire ? Publié le 02/09/2012 - 22h00

Les seins qui tombent (ptose mammaire), une poitrine qui s’affaisse progressivement ?Que peut-on faire ?Selon l’importance de la poitrine et le degré de relâchement, plusieurs solutions s’offrent à vous, de la musculation à la chirurgie, en passant par les stratégies de raffermissement...

Sport : prenez soin de vos seins ! Publié le 14/08/2015 - 00h00

Faire du sport est très bon pour la santé des seins, notamment en prévenant le cancer du sein, mais attention aussi à ne pas les malmener pendant l'activité physique, au risque de voir les sportives en difficulté lors des mammographies de dépistage et de suivi. La seule solution, veillez à...

Plus d'articles