Autisme : l’inertie française

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Février 2014 : 11h07
Mis à jour le Jeudi 06 Février 2014 : 12h26

Selon le Comité européen des droits sociaux, chargé par l'organisation paneuropéenne de vérifier l'application de la charte européenne des droits sociaux, la France ne respecte pas le droit des enfants et des adolescents autistes à être scolarisés dans des établissements ordinaires et à bénéficier d’une éducation.

Absence de formation professionnelle pour les autistes et de programme éducatif dans les institutions spécialisées lui sont aussi reprochés.

© Istock

Toujours trop peu d’enfants et d’adolescents autistes dans les écoles françaises

Selon les données fournies par le gouvernement français, le nombre d'enfants autistes à l’école diminue très fortement à chaque étape de la scolarisation obligatoire : 87% des enfants autistes sont scolarisés en école élémentaire, contre 20 % au collège et 1,2 % au lycée.

Quant à ceux qui ont intégré un établissement spécialisé, ils ne reçoivent pas de véritable éducation. Et c’est l’autre grand reproche fait à la France : « l’absence de prédominance d’un caractère éducatif au sein des institutions spécialisées ». Enfin, il est regrettable que « l’État français contribue au financement au déplacement en Belgique » des enfants autistes au lieu de financer leur intégration sur le territoire français.

PUB

La France sous haute surveillance

Dès 2003, déjà sur une demande de l'association française Vaincre l’autisme présentée par l'ONG Action européenne des handicapés (AEH), le Conseil de l’Europe avait reproché au gouvernement Français son manque d’effort pour améliorer la scolarisation des enfants autistes tant en établissements communs que spécialisés. Cette nouvelle condamnation sera suivie d’une surveillance rapprochée. Ainsi, dès fin 2014, la France devra rendre des comptes et exposer clairement les mesures prises pour améliorer la situation des autistes.

L’autisme est une maladie qui touche un enfant sur cent à la naissance. On compte en France quelque 650.000 autistes. Ce trouble du comportement s’améliore avec une prise en charge personnalisée qui peut être dispensée en milieu collectif ordinaire.

Pour en savoir plus

Association Vaincre l’autisme : http://www.vaincrelautisme.org/

Sur e-santé :

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Février 2014 : 11h07
Mis à jour le Jeudi 06 Février 2014 : 12h26
Source : Le Monde, L’Express, 5 février 2014.
A lire aussi
Autisme : l'école et le diagnostic précoce sont la prioritéPublié le 06/04/2018 - 10h58

En déplacement au CHU de Rouen (Eure), Emmanuel Macron a annoncé les grandes orientations pour améliorer la prise en charge de l'autisme en France. Il a fixé deux priorités : scolariser plus d'enfants autistes et diagnostiquer plus tôt ce trouble envahissant du développement.

L’autisme : entre préjugés et négligencesPublié le 22/03/2016 - 09h12

L’Association SOS Autisme vient de lancer une campagne de sensibilisation afin de « favoriser l’intégration des personnes autistes dans notre société ». Intitulée « Je suis autiste, et alors ? », elle interpelle et incite réfléchir sur ce trouble qui n’est ni une maladie ni une...

L’autisme : Grande Cause Nationale 2012Publié le 28/12/2011 - 15h26

L'autisme a été déclaré Grande Cause Nationale 2012. L'attribution de ce label aidera le collectif d'associations œuvrant pour la prise en charge de cette affection méconnue. Pour les associations, les patients, et toutes les familles concernées par l’autisme, c’est une formidable...

Plus d'articles